Enquête sur le décès d’un détenu de la prison de Monastir


0 Partages

Le Comité général des prisons et de la rééducation (CGPR) a annoncé ce samedi 21 novembre 2020, l’ouverture d’une enquête sur le décès d’un détenu de 21 ans, de la prison civile de Monastir, qui a rendu l’âme jeudi dernier, deux jours après son admission à l’hôpital Fatouma Bourguiba.

Le CGPR précise que le détenu a eu un malaise mardi dernier et que le médecin de l’établissement pénitentiaire a autorisé son transfert à l’hôpital, où il a été transféré le jour-même.

Il est décédé le 19 novembre à l’hôpital et le parquet a ordonné l’ouverture d’une enquête. Son corps a donc été transféré à la médecine légale pour une autopsie afin de déterminer la cause exacte du décès, indique le communiqué.

La même source a fait savoir que l’Inspection générale des prisons et de la réforme a, à son tour, ouvert une enquête administrative.

Notons que la famille et les proches du défunt, Ghayth Nouira, ont manifesté cet après-midi à Téboulba, sa ville d’origine, afin d’exiger les causes exactes du décès.

Ils estiment qu’il a été tué dans sa cellule : «Il a succombé à des coups», affirment-ils.

Y. N.




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.