Dénigrée pour avoir critiqué Abir Moussi, Leila Toubel met en garde contre l’attitude des PDListes


0 Partages

«Leila Toubel défend le diable qui ne la laissera plus monter sur scène en chemise de nuit et à moitié nue», c’est le titre d’un article écrit, selon la comédienne et dramaturge tunisienne, par une femme soutenant le Parti destourien libre (PDL), en réaction à une réserve qu’elle a émise sur la présence de Abir Moussi, présidente du parti, dans une conférence de presse des syndicats des arts.

Compte tenu de la bassesse du titre journalistique, qui renferme un jugement pseudo-moral à l’encontre de Mme Toubel, cette dernière a estimé qu’il fallait mettre en garde contre cette ancienne-nouvelle attitude, des fans de Moussi, qui n’hésitent pas à dénigrer tout personnage public émettant une critique envers la politicienne.

Une attitude qui rappelle forcément les agissements de l’ancien régime, et du parti Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) auquel Moussi occupait, comme par hasard, un poste de secrétaire générale adjointe.

«Je veux prendre pour témoins toutes les personnes qui me connaissent et qui connaissent mon engagement en tant qu’artiste citoyenne depuis 30 ans pour la liberté et la dignité. Une cabale est lancée depuis hier parce que j’ai émis une réserve sur la présence de Abir Moussi dans une conférence de presse des syndicats des arts, ce que vous voyez sur cette capture est le titre d’un article écrit par une femme – que je ne connais pas d’ailleurs – Je me passe de toute réponse, je veux juste que vous soyez les témoins de comment les fans de l’intouchable essayent de dénigrer l’artiste et la femme que je suis juste parce que j’ai dit ce que je pense et c’est ce que je continuerai à faire couverte ou à moitié nue», a écrit Leila Toubel, dans un statut Facebook publié hier, samedi 21 novembre 2020.

C. B. Y.




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.