Zouhaïr Maghzaoui dément avoir parlé d’un front avec l’UGTT et le président Saïed


0 Partages

Le secrétaire général du mouvement Echaâb, Zouhaïr Maghzaoui, a démenti, ce mercredi 18 novembre 2020, la déclaration qui lui a été attribuée par le journal “Al-Charaâ Al-Magharibi” selon laquelle il aurait parlé de la possibilité de former un nouveau «front national» regroupant son parti, celui d’Attayar, le président de la république, Kaïs Saïed, et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

«Je ne suis pas stupide pour dire que l’UGTT ou le président de la république feront partie d’un front. J’ai parlé d’un sujet complètement différent. J’ai dit que lors des derniers jours, on a eu des rencontres avec le président de la république, tout comme Attayar et l’UGTT, et qu’il y a une convergence dans les points de vue à propos de la perception de la situation actuelle du pays et de la recherche de solutions», a-t-il expliqué, au micro de Mosaïque FM.

Maghzaoui a assuré, dans le même contexte, que le titre choisi par la journaliste qui l’a interviewé ne reflétait pas le contenu de l’article, soulignant qu’il comprenait la volonté du journal d’opter pour un titre générateur de «buzz».

Le nationaliste arabe s’est, sur un autre plan, adressé au chef du gouvernement, Hichem Mechichi, en l’invitant à ne pas céder au chantage et à être indépendant, par allusion à ce qu’il serait en train de subir par son «coussin parlementaire» (Ennahdha et Qalb Tounes). «Sinon, ni vous ni votre gouvernement n’allez perdurer», l’a-t-il prévenu.

C. B. Y.




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.