Harcèlement sexuel : Aswat Nissa organise à l’IFT une soirée autour du mouvement #EnaZeda


0 Partages

L’Institut français de Tunisie et Aswat Nissa organisent une soirée autour du mouvement #EnaZeda (#MeToo), slogan d’une campagne lancée sur les réseaux sociaux pour dénoncer le harcèlement sexuel et la violence à l’encontre des femmes. Ce mouvement libère la parole des victimes et tente de la faire résonner haut et fort.

À travers une fresque murale réalisée par un collectif tunisien, une exposition de témoignages sous forme de silhouettes et de textes poignants, une rencontre-débat et une projection, cette soirée abordera la situation des femmes tunisiennes de tous milieux et de toutes origines confondues.

En octobre 2019, #EnaZeda (le #MeToo tunisien), un mouvement contre le harcèlement sexuel et les violences sexuelles se déclenche en Tunisie. Sur Twitter, le hashtag #EnaZeda commence à se répandre comme une trainée de poudre.

Aswat Nissa décide alors de lancer un groupe Facebook #EnaZeda afin de former une communauté où les victimes de violences sexuelles pourraient s’exprimer. En l’espace de quelques mois, le groupe a réuni des centaines de témoignages et près de 40.000 membres (août 2020).

Aswat Nissa est une ONG tunisienne créée en 2011 qui lutte contre toutes formes de discrimination basées sur le genre et qui plaide pour une place plus juste des femmes dans la vie publique et politique.

Source : communiqué.




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.