Rentrée scolaire : Des gardes nationaux accompagnent les enfants de leurs collègues, victimes de l’attaque d’Akouda


0 Partages

A l’occasion de la rentrée scolaire, les enfants de l’adjudant Sami Mrabet tombé en martyr dimanche 6 septembre 2020, dans l’attaque d’Akouda (Sousse), et de son collègue Rami Limam, toujours hospitalisé, ont été accompagnés à l’école aujourd’hui, mercredi 16 septembre, à Moknine par des agents et cadres de la garde nationale.

Les collègues des victimes de cette attaque ont voulu être présents au 1er jour de la reprise scolaire, pour soutenir les enfants des deux adjudants afin qu’ils se sentent moins seuls : «Nous ne remplacerons jamais un parent, mais nous ne pouvions pas les laisser aller à l’école seuls et nous voulions les rassurer et leur montrer que nous serons toujours là pour eux. C’est aussi une manière de rendre hommage à Sami, notre collègue martyr, ainsi qu’à Rami, à qui nous souhaitons un prompt rétablissement», a commenté l’un des agents.

Le gouverneur de Monastir, Akrem Sebri, s’est joint à cette initiative, qu’il a saluée, et a également accompagné Abderrahmen, fils aîné de feu Sami Mrabet, à l’école Ennour à Moknine, qui a également été reçu par le directeur.

Rappelons que les trois terroristes qui ont perpétré cette attaque au croisement d’Akouda, ont été abattus par les forces sécuritaires, alors qu’il s’étaient réfugiés dans une école.

Celle-ci a par ailleurs été baptisée au nom de l’adjudant Sami Mrabet, tombé en martyr. Quant à Rami limam, qui avait été grièvement blessé, il est toujours hospitalisé, mais son état de santé est en amélioration.

Y. N.




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.