Jendouba : Le directeur de l’école Jaballah à Tabarka fabrique des séparateurs pour protéger les élèves (Photos)


0 Partages

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le directeur de l’école Jaballah à Tabarka (Jendouba), Foued Hamdi, a fabriqué et installé des séparateurs transparents dans les salles de classes pour protéger les élèves. Une initiative personnelle qui prouve, encore une fois, que la bonne volonté l’emporte toujours.

Ce directeur, qui s’était fait connaître en 2015, pour son engagement à l’école Hédi Khelil à Bousalem, dans le même gouvernorat, notamment pour avoir rénové et décoré l’établissement scolaire, puis en y ayant construit un théâtre et autre espaces culturels, a préparé la rentrée, cette année, à l’école Jaballah, sous le slogan : «La reprise scolaire c’est le retour à la vie».

Profitant de ses heures perdues avant la rentrée scolaire, Foued Hamdi, s’est improvisé bricoleur, en se donnant pour mission de fabriquer des séparateurs dans cette petite école, manquant de moyens et dont il a désormais la responsabilité, et ce, afin d’assurer la sécurité sanitaire de ses élèves, et éviter la propagation du coronavirus.

Le directeur dévoué, qui a déjà mis en place un club de chorale, prépare d’autres projets culturels dans cette école, située au nord ouest du pays, afin d’inculquer aux petits l’amour de l’art et de la culture, une passion pour Foued Hamdi, qu’il aime léguer là où il passe.

Y. N.




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.