Tunisie : Les prix à la consommation ont augmenté de 0,2% sur le mois d’août 2020


0 Partages

En août 2019, les prix à la consommation ont augmenté de 0,2% pour le deuxième mois consécutif après un léger repli en juin 2020, indique l’Institut national de la statistique (INS) dans son rapport mensuel sur l’«Indice des prix à la consommation Base 100 en 2015».

Cette hausse provient essentiellement de l’augmentation des prix du tabac et boissons alcoolisées de 5,9% et les prix de l’alimentation de 1,1%. En revanche, les prix des produits d’habillement se sont repliés de 4,7% en raison des soldes d’été. De même, les prix des carburants demeurent orientés à la baisse durant ce mois.

En variation mensuelle, les prix des produits alimentaires ont augmenté de 1,1% en raison, de la hausse des prix du lait frais stérilisé (+7,8%), des légumes frais (+4,8%) et des volailles (+2,3%). En revanche, les prix des œufs ont baissé (-2,9%) et ceux des poissons frais (-0,7%).

Sur un mois, les prix des boissons alcoolisées et du tabac ont augmenté de 5,9% à la suite d’une hausse des prix du tabac de 6,3%.

En août, les prix des produits d’habillement se sont repliés de 4,7% en raison du début des soldes d’été. Ainsi, les prix des articles d’habillement ont baissé de 4,8%, ceux des chaussures de 5,5% et ceux des tissus de 1,1%.

Sur un an, les prix à la consommation augmentent de 5,4% en août 2020, après 5,7% en juillet et 5,8% le mois d’avant. Cette baisse de l’inflation résulte d’un ralentissement du rythme d’augmentation des prix de l’alimentation (3,9% contre 4,3% en juin) ainsi que pour les boissons alcoolisées et tabac (17,5% contre 27,5%).

En août 2020, les prix de l’alimentation ont augmenté de 3,9% sur un an contre 4% en juillet 2020.

L’augmentation durant ce mois est expliquée par la hausse des prix des légumes de 6,9%, des confitures, miel, chocolat et confiserie de 6,5%, des viandes de 5,7%. Par ailleurs les prix de l’huile d’olive ont baissé de 13,2% sur un an.

Sur un an, les prix des services augmentent de 5,8%. Cette hausse est expliquée par l’accroissement des services de transport de 7,3%, des services de santé de 6,5%, des prix des loyers de 5,4% et des services divers de 7,8%.

L’inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie) s’est repliée à 6,8% après 7,2% le mois précédent.

Les prix des produits libres (non-administrés) ont augmenté de 5,2% contre 5,9% pour les prix encadrés. Et les produits alimentaires libres ont connu une augmentation de 3,8% contre 4,4% pour les produits alimentaires encadrés.

Source : communiqué.




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.