Affaire Walid Zidi : Mechichi ne peut plus changer sa liste ministérielle proposée, selon Habib Khedher


0 Partages

Dans un statut publié ce jeudi, 27 août 2020, sur Facebook, dans lequel il a commenté la décision de Hichem Mechichi, chef du gouvernement désigné, de retirer le nom de Walid Zidi, initialement proposé en tant que ministre de la Culture, de sa liste gouvernementale en vue de le remplacer, Habib Khedher, avocat et dirigeant d’Ennahdha, a assuré que cela serait illégal.

«Lorsque les délais autorisés au chargé de former le gouvernement s’écoulent, il ne lui est plus possible d’apporter des modifications à la liste ministérielle qu’il a présentée [au président de la république et au Parlement]. Sinon, ces délais n’auraient plus aucun sens», a expliqué l’ancien chef de cabinet du président de l’Assemblée, Rached Ghannouchi.

Mechichi proposera-t-il donc un gouvernement dépourvu d’un ministre de la Culture, pour en nommer un après l’obtention éventuelle de la confiance du Parlement ? Ou reviendra-t-il sur sa décision de remplacer le ministre de la Culture proposé ? Ou prendra-t-il le risque de transgresser la loi ?

Dans tous les cas, l’affaire Walid Zidi ne semple pas encore être finie et va peut-être causer un casse-tête non prévu à Hichem Mechichi. Un casse-tête dont il pouvait aisément se passer s’il avait fait preuve de moins de maladresse communicationnelle à l’égard des personnes qu’il a choisies pour occuper des postes ministériels, du moins pour savoir s’ils en ont… envie. Car rappelons-le, tout a commencé lorsque Walid Zidi a exprimé, sur les réseaux sociaux et dans les médias, de l’hésitation quant à l’acceptation du poste.

C. B. Y




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.