Animation sportive et éducative à Mahdia : Un enfant heureux est un enfant équi-libré


0 Partages

«L’enfant heureux est un enfant équi-libré » est le slogan aux implications métaphoriques, liant l’équitation à la recherche de l’équilibre, qui a caractérisé l’événement «S’équi-librer», samedi 15 août 2020, sur la plage de Mahdia.

Il s’agit d’un atelier parmi les nombreuses activités prévues par le riche programme du «Mahdia Beach City 2020», organisé par le commissariat local de la jeunesse et des sports.

Le Centre Hippique Mahdia, association sportive et éducative, a présenté, au grand public, un de ses nombreux jeux élaborés et conçus pour améliorer l’apprentissage, les habilités et les compétences dans le cadre de l’éducation émotionnelle et sociale de l’enfance.

Les «balance board» ou planches d’équilibre sont utilisées non seulement par les athlètes professionnels, mais aussi par tous ceux qui cherchent à améliorer leur équilibre et leur coordination. Ces planches de proprioception permettent au corps de faire face plus efficacement aux défis liés à l’équilibre.

L’entraînement grâce à ces outils renforce également les articulations clés, comme celle de la cheville, la rendant plus robuste, plus agile et plus solide.

«Lorsque vous améliorez votre équilibre et votre posture, votre capacité à vous concentrer et à prêter attention, explique Gabriella Incisa di Camerana, présidente du Centre Hippique Mahdia. La capacité du cerveau à coordonner ses deux hémisphères et à perfectionner la motricité fine dépend de l’alignement du corps et de ce que l’on appelle le traitement vestibulaire, qui peut être défini comme la perception spatiale du monde qui nous entoure, dont les travaux ergothérapeutiques du Dr Jean Ayers, ont été pionniers. La planche d’équilibre améliore l’intégration sensorielle, car la recherche constante de l’équilibre oblige l’utilisateur à coordonner corps et esprit, de même à activer constamment les réseaux neuronaux. Cela nous aide à mieux apprendre».

Enfants et ados, ainsi que les membres de l’Association des étudiants et stagiaires africains en Tunisie (Aesat), et les jeunes skateboard-teurs du club de Mahdia, se sont ainsi amusés à essayer les diverses planches d’équilibre, aux couleurs vives et attirantes, proposés dans différents niveaux de difficulté : de la simple inclinaison droite-gauche à celle qui utilise un point d’appui semi-sphérique pour se déplacer sur 360 degrés.

Des niveaux ultérieurs de défi, pour l’agilité globale et mieux passer d’une position à l’autre avec fluidité, ont été rejoint avec le «woodden labyrinth», jeu de patience et de psychomotricité fine à boules et billes, tout en ajoutant cerceaux, ballons et bâtons.

Ces jeux font partie intégrante des activités qui animent tous les après midi du club des jeunes, à partir de 3 ans, du Centre Hippique Mahdia.

Source : communiqué.




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.