Sousse : Décès du diplomate Faouzi Ballout, victime de la violence banalisée


0 Partages

L’ambassadeur Mohamed Faouzi Ballout, décédé ce mardi 11 août 2020, à Sousse, à seulement 66 ans, a succombé à ses blessures après avoir été victime d’une agression et d’un lynchage de la part de son voisin, un Tunisien émigré vivant en Italie.

Un drame hélas qui en dit long sur la recrudescence de la délinquance, de la violence et de l’ensauvagement de la société qui s’est renforcé par la faiblesse de l’Etat qui a laissé croire à beaucoup de mauvais citoyens que tout était permis et que c’est désormais la loi de la jungle en Tunisie.

Le défunt diplomate a été notamment chargé d’Affaires à l’ambassade de Tunisie à Berne (Suisse) puis ambassadeur de Tunisie au Liban.

Sous le titre «Scandaleux et criminel», son ami et collègue Ezzeddine Zayani, a écrit sur sa page Facebook ce témoignage : «Le défunt qui se portait très bien avant sa mort, fut pris à partie et sauvagement lynché par ce bandit qui avait commis son forfait devant des passants avant de prendre la fuite puis d’être arrêté par notre vaillante police. Je suis doublement attristé, d’abord par la perte cruelle d’un ami et ensuite par l’ampleur du banditisme, la criminalité gratuite et l’absence de la sécurité dans notre pays. L’enterrement de si Faouzi Ballout aura lieu à Sousse ce dimanche 16 août. Qu’il repose en paix et que les autorités nationales et régionales se déploient pour mettre fin à ces nouvelles pratiques d’une criminalité rampante.»

I. B.




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.