Majoul appelle à un gouvernement de compétences indépendantes

Le Président de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), Samir Majoul a appelé, lundi, à Tunis, à la formation d’un gouvernement de compétences économiques indépendantes de toute appartenance politique.

Majoul qui rencontrait, lundi, Hichem Mechichi, chargé de former le gouvernement, à Dar Dhiafa à Carthage, dans le cadre des consultations pour la formation du nouveau gouvernement, a souligné la nécessité de séparer politique et économie “pour sauver le pays dans cette conjoncture difficile, d’autant plus que les gouvernements politiques successifs n’ont pas prouvé leur efficience, au cours des dernières années”.

Dans sa déclaration aux médias, il n’a pas proposé de noms précis, mais plutôt exprimé l’attachement de l’UTICA à voir des compétences nationales indépendantes dans la composition du nouveau gouvernement.

Evoquant la situation économique, financière et sociale des entreprises, le premier responsable du patronat a préconisé la révision des politiques de l’Etat, appelant à récupérer les revenus des activités du phosphate et de l’énergie bloquées, à maitriser les dépenses de l’Etat, à réviser l’investissement et à encourager les capitaux et les sociétés pour créer de la richesse.

Hichem Mechichi, chargé de former le gouvernement a organisé, au cours de la dernière période, une série de réunions avec des responsables de partis, de blocs parlementaires, d’organisations nationales, de personnalités politiques et d’anciens présidents de la République et des gouvernements.

Il a été chargé par le Président de la République Kaïs Saïed, le 25 juillet 2020, de former un nouveau gouvernement dans un délai d’un mois, suite à la démission du gouvernement d’Elyes Fakhfakh.

(tap)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.