Makhlouf au secours de Ben Othman, le chef du syndicat d’agents judiciaires suspendu de ses fonctions


0 Partages

Le président du bloc Al-Karama, Seifeddine Makhlouf, a dénoncé aujourd’hui, jeudi 6 août 2020, la suspension de Hattab Ben Othman, président du syndicat des agents et cadres judiciaires et ce pour offense, sur les réseaux sociaux, à l’institution de la présidence et au président de la république, Kaïs Saïed.

«C’est une atteinte à l’exercice du droit syndical et à la liberté d’expression», a-t-il soutenu, dans une correspondance adressée par la coalition qu’il préside, à la ministre de la Justice Thouraya Jeribi, qu’il appelle à revenir sur la décision de suspension de Hattab Ben Othman.

Ce dernier, rappelons-le est président d’un Syndicat qualifié de parallèle par l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) qui s’était désolidarisée de M. Ben Othman, après qu’il ait démenti, dans un communiqué, le président Kaïs Saïed, concernant l’affaire de la voiture accidentée par la fille de l’ancien ministre islamiste des Transports Anouar Maarouf et dont les papiers du constat de l’accident auraient été falsifiés, et dont le dossier avait disparu du tribunal de première instance de Tunis.

Hattab Ben Othman, proche des partis islamistes, notamment Ennahdha et Al-Karama, avait conclu son communiqué par un verset du Coran laissant entendre que le président de la république serait «un menteur» («fasiq» dans le langage coranique).

Y. N.



Related articles
More in this category

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.