Néji Jalloul se relance dans la vie politique tunisienne et forme un nouveau parti


0 Partages

«Parti de la coalition nationale tunisienne», voilà le nom du nouveau parti de Néji Jalloul, ancien ministre de l’Education (février 2015 – avril 2017), et dont le lancement a été annoncé hier soir, lundi 4 août 2020, par les services du ministre auprès du chef du gouvernement chargé des Droits de l’homme et de la Relation avec les instances constitutionnelles et la société civile.

Il s’agit du 226e parti tunisien, selon la même source, qui a ajouté que celui-ci est constitué sur la base des dispositions du décret-loi n° 2011-87 du 24 septembre 2011 portant organisation des partis politiques.

Après un long passage à Nidaa Tounes, où il a notamment occupé le poste de secrétaire général (clan Hafedh Caïd Essebsi) entre avril et juin 2019, précédé par deux autres expériences partisanes au Parti unifié des patriotes démocrates et à Al Jomhouri, Néji Jalloul s’est éloigné des partis politiques durant plus d’un an.

Entre-temps, il s’est présenté à l’élection présidentielle de 2019 en tant qu’indépendant et n’a eu que 0,21% des voix, occupant une très modeste 21e place sur 26 candidats.

C. B. Y.



Related articles
More in this category

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.