Egypte : 11 individus condamnés à mort

La cour pénale de Boursaïd en Égypte a donné son verdict dans l’affaire du massacre de Boursaïd qui a eu lieu en 2012 et durant lequel 72 supporters du club d’Al Ahly ont été tué et 254 autres blessés.
La cour a condamné 11 accusé à la peine de mort alors que d’autres ont été condamné à la prison à perpétuité.
Le massacre de Boursaïd est considéré comme l’un des pires actes de barbarie connus par l’Égypte.

Couvre-feu à Douz, dans le sud, et manifestations à Tunis Le front … – El Watan


Francetv info
Couvre-feu à Douz, dans le sud, et manifestations à Tunis Le front
El Watan
Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNCFT) a publié le lendemain un communiqué condamnant ces agressions et demandant l’ouverture d’une enquête. Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mohamed Ali Laroui, a appelé les journalistes …
Tunisie : manifestations, pétrole, internet et rumeursFrancetv info

3 autres articles »

R. Ghannouchi : Appelez à la chute du Gouvernement est enfantin

En commentaire sur les demandes de faire tomber le gouvernement, le Président du Mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a assuré qu’il n’était pas facile de composer un gouvernement pour ensuite le faire tomber.
Il a ajouté, dans une interview accordée au journal Le Maghreb du mardi 9 juin 2015, que ces appels ne sont qu’un comportement enfantin tout en assurant que le gouvernement Essid est sérieux et compte appliquer des réformes sérieuses.

Mustapha Ben Jâafer futur ambassadeur à Paris?

La présidence de la République s’apprête à effectuer un mouvement dans le corps diplomatique, rapporte ce mardi l’hebdomadaire « Akher Khabar ». Dans le grand tumulte qui s’y prépare, l’ancien président de l’Assemblée nationale constituante et président du parti « Ettakatol », Mustapaha Ben Jâafer, convoiterait le poste d’ambassadeur à Paris. Contraint au silence depuis la Bérézina des élections […]

Iran : Décès de quatre enfants et intoxication de 29 saoudiens dans un hôtel

Trente-trois saoudiens ont souffert d’une intoxication dans un hôtel dans la ville de Mechhad en Iran après l’utilisation d’un insecticide interdit dans leurs chambres. Quatre enfants ont péri lors de cet incident.
Le ministre de la santé iranien Hassan Hechmi a assuré que le directeur de l’hôtel en question et quatre employés ont été arrêté et qu’une enquête sur l’incident a été ouverte, surtout que cette intoxication pourrait être préméditée.

Daniel Rubinstein nommé au poste d’ambassadeur des Etats-Unis à Tunis

Le président américain, Barack Obama, a annoncé son intention de nommer un nouvel ambassadeur à Tunis, a annoncé, lundi, la Maison Blanche dans communiqué. Daniel Rubinstein, émissaire pour  la Syrie a été désigné en tant que futur ambassadeur des Etats-Unis à Tunis. Biographie de Daniel Rubinstein: Diplômé de l’Université de Berkley Daniel Rubinstein est récipiendaire du Prix […]

Avocats et Politique : Le nouveau livre de Chawki Tabib

L’ancien bâtonnier de l’Ordre des Avocats, Chawki Tabib, était l’invité de Mariem Belkadhi dans 5/10 de ce mardi 9 juin 2015 pour revenir sur son nouveau livre qui vient de paraître ‘Avocats et Politique’. L’ancien bâtonnier assure qu’il a publié ce livre pour revenir sur la relation spéciale entre les avocats et la politique en Tunisie et ailleurs dans le monde.

Ce livre retrace les origines de cette relation de l’année 1887 et jusqu’à l’année 2011, année de la Révolution en Tunisie.

Chawki Tabib ajoute qu’il s’est contenté de cette période pour laisser d’autres écrivains, archivistes et avocats écrire à propos de la relations entre les avocats et la Troïka qui a gouverné la Tunisie après la Révolution.

Interrogé sur le projet de loi de création du CSM, Chawki Tabib a assuré que ce texte doit être écrit avec un consensus entre les magistrats et les avocats. Le Conseil Supérieur de la Magistrature est une question d’ordre national et doit être mis en place dans le respect mutuel entre les deux secteurs.

L’ancien bâtonnier a par ailleurs assuré qu’il n’a pas été satisfait du mot donné par le Chef du Gouvernement Habib Essid mais qu’il le comprend vu qu’il est sous la pression de toutes parts.