La journaliste Jihene Laghmari agressée par un inconnu

Jihene Laghmari, journaliste au quotidien Attounissia qui a décidé d’entamer un sit-in ouvert à partir d’aujourd’hui, 4 mai 2015 avec ses collègues Imen Hamdi et Besma Ouaer en protestation contre les pressions opérées par le propriétaire de l’établissement, a déclaré à Mosaïque FM qu’elle a été agressée par un inconnu devant le siège du journal avant de prendre la fuite.

Jihene Laghmari a déclaré que le propriétaire d’Attounissia a décidé une mise à pied de trois jours à leur encontre et de les priver du salaire du mois d’avril pour avoir défendu la ligne éditoriale du quotidien.

Algérie: Deux terroristes armés tués

Deux terroristes armés ont été tués par l’armée à Ain Defla, à une centaine de kilomètres à l’ouest d’Alger, et Bouira, 100 km à l’est d’Alger, a annoncé dimanche le ministère de la Défense.

« Un détachement de l’ANP (Armée nationale populaire) a abattu un terroriste ce matin, au niveau de la localité de Sidi Khlifa (préfecture de Ain Defla) », affirme le ministère dans un communiqué publié sur son site internet.

Algérie: Deux islamistes armés tués

Deux islamistes armés ont été tués par l’armée à Ain Defla, à une centaine de kilomètres à l’ouest d’Alger, et Bouira, 100 km à l’est d’Alger, a annoncé dimanche le ministère de la Défense.

« Un détachement de l’ANP (Armée nationale populaire) a abattu un terroriste ce matin, au niveau de la localité de Sidi Khlifa (préfecture de Ain Defla) », affirme le ministère dans un communiqué publié sur son site internet.

Deux hommes armés tués à un concours de dessin sur l’islam au Texas

Deux hommes ont ouvert le feu dimanche sur un agent de sécurité lors d’un concours de dessins et de caricatures du prophète Mohamed à Garland, près de la ville de Dallas, au Texas, avant d’être abattus par des policiers.

L’agent a été légèrement blessé. La fusillade s’est produite peu avant 19h00 locales dans un parking du centre où se tenait l’événement, le Curtis Culwell Center.

Les assaillants sont arrivés en voiture devant le bâtiment et ont aussitôt commencé à tirer sur le garde, indique la municipalité dans un communiqué diffusé sur Twitter et Facebook.

Des policiers sur les lieux ont alors à leur tour fait feu, les abattant tous les deux.

Hamma Hammami: L’organisation, le seul point faible du Front populaire

Hamma Hammami, porte-parole du Front populaire, a déclaré aujourd’hui, 4 mai 2015, à Mosaïque FM que malgré les acquis durant les dernières élections, il est possible de faire plus. « Le Front populaire peut faire mieux pour être une alternative capable d’attirer le tunisiens », a-t-il assuré.

Hammami a fait savoir qu’il n’a pas peur de la montée d’autres fronts politiques en Tunisie. « Le pays a connu la création d’une centaine de partis, seulement les plus solides qui ont résisté. Depuis la création du Front populaire, notre action était efficace pour garantir le salut du pays. Le côté organisationnel reste le point faible du Front populaire. Durant les prochaines congrès, c’est le point à revoir avec nos partenaires ».

Le porte-parole du Front populaire a assuré qu’il a parlé hier à Sousse d’un faible rendement du gouvernement et de son incapacité à résoudre les différentes questions qui se posent, en l’absence de programmes clairs et concrets. « Les changements pour une grande partie des dossiers n’ont pas eu lieu. Le pouvoir d’achat est encore dégradé, la redistribution des richesses reste un dossier qui pose problème. Idem pour la réforme fiscale et la lutte contre la corruption. Nous voulons un gouvernement capable de sortir le pays de ce tunnel ».

En évoquant le rendement de la présidence de la République, Hamma Hammami, a estimé que Béji Caïd Essebsi n’a pas marqué sa présence comme il le fallait. « Il est le garant de l’application de la Constitution, mais, pour certains dossiers, il n’était pas décisif ».

Hamma Hammami sera demain en Grèce pour rencontrer le chef du gouvernement Aléxis Tsípras. « C’est un pays qui connait pas mal de problèmes semblables aux nôtres. La réalité de la situation en Grèce a montré les limites de la politique européenne surtout dans la gestion des crises », a indiqué Hamma Hammami.