La démission de Marzouk de la présidence de la République sera annoncée prochainement

Suite aux rumeurs qui ont véhiculé sur les réseaux sociaux, attribuées au dirigeant de Nidaa Tounes et membre du gouvernement Lazhar Akermi sur la démission du conseiller politique auprès du président de la République, Mohsen Marzouk de son poste pour se charger du secrétariat général de Nidaa Tounes, une source de la présidence de la République a déclaré que Marzouk n’a pas encore démissionné.

La source a assuré que la démission sera effective à partir de la seconde moitié du mois de juin.

Le décret-loi sur la saisie des biens, annulé suite à une plainte de Belhassen Trabelsi

Une source bien informée du tribunal administratif a précisé à la TAP mardi 9 juin 2015 que la décision d’annuler, le décret-loi permettant la saisie des biens de la famille du Président déchu Ben Ali et qui concerne 110 personnes, émise lundi 8 juin par la 11e chambre du tribunal administratif revient à une plainte déposée par Belhassen Ben Rhouma Trabelsi et de membres de sa famille contre la présidence du gouvernement pour faire appel à ce décret loi à travers un groupe d’avocats .

Prochain ambassadeur des USA en Tunisie: Qui est-il?

Daniel Rubinstein avait été nommé en mars 2014 envoyé spécial américain pour la Syrie. Il a par ailleurs travaillé auparavant en tant que comme secrétaire adjoint principal du Bureau de l’intelligence et de la recherche.

Le prochain ambassadeur des USA en Tunisie a également servi comme consul général et chef de mission à Jérusalem de 2009 à 2012,il a occupé le poste de chef de mission adjoint à l’ambassade américaine à Amman, en Jordanie de 2005 à 2008 et en tant que chef de l’Unité civile d’observation dans la Force multinationale et Observateur dans le Sinaï, en Égypte.

De 2004 à 2005 il a travaillé en tant que directeur de l’Office d’Israël et des affaires palestiniennes au sein du Département d’Etat.

Daniel Rubinstein est diplômé de l’Université de Berkeley et il a reçu le Prix Herbert Salzman pour l’excellence dans la performance économique internationale et le Prix Sinclair de l’American Foreign Service Association. Entre 1989 et 2004, il a occupé plusieurs autres postes notamment à Brasilia, Luanda, Tel-Aviv, Damas, Tunis et Bagdad.