Incident avec le gouverneur de Tataouine : L’agent de sûreté reprendra le travail à Tunis

Le secrétaire général du syndicat régional des forces de sûreté intérieure de Tataouine, Monji Charyout est revenu sur le différend datant du 25 août 2015 entre le gouverneur de Tataouine et l’agent de l’ordre Ramzi Kahouli précisant que le ministère de l’intérieur a annulé la décision d’arrêt de travail à l’encontre de l’agent.

« Ramzi Kahouli reprendra le travail à Tunis, cette décision a été annoncé à la suite des tentatives menées par le syndicat régional des fores de sûreté intérieure et le gouverneur de Tataouine. » a-t-il précisé
écoutez

62 députés demandent l’ouverture d’une enquête contre Sihem Ben Sedrine

Selon notre correspondant Khalil Laameri, 62 députés d’Afek Tounes, Nidaa Tounes, et l’ UPL ont présenté vendredi 28 août 2015 une demande écrite au président de l’ARP pour former une commission pour enquêter sur la suspicion de corruption financière pesant sur la présidente de l’IVD, Sihem Ben Sedrine. Ce sujet est abordé actuellement à la réunion du bureau de l’ARP.

Lila Ala Dalila en clôture de Layali Carthage

Le One Man Show ‘Lila Ala Dalila’ de Lamine Nahdi sera présent sur la scène du théâtre romain de Carthage dans la soirée du dimanche 30 aout 2015 en clôture de la première édition de Layali Carthage.

Lamine Nahdi et son fils Dali Nahdi, metteur en scène de la pièce, étaient tous les deux invités dans Corniche de ce vendredi 28 août avec Hédi pour parler de la soirée à venir et des choix qu’ils ont fait pour la préparer. Lamine Nahdi a assuré qu’il était fier de présenter une telle pièce au public avec un prix des billets pour le moins respectable, 15 dinars seulement, alors que les autres spectacles ont tous des prix assez élevés.

De retour sur les critiques, Lamine Nahdi a assuré qu’il essayait de satisfaire le public et les critiques mais que cela était impossible. Il a ajouté qu’il respectait les avis de toutes les personnes qui assistaient à la pièce.

Interrogé sur ce spectacle, Dali Nahdi a assuré que plusieurs autres projets sont en cours de préparation, chose qui ne permettra pas à Lila Ala Dalila de durer longtemps. Les représentations de la pièce devraient se poursuivre pendant quelques années mais la pièce n’aura pas la même longévité que  »Makki W Zakkeya » ou  »Sardouk Nraychou ».