Auteur : bochra

0

L’OMS: l’épidémie du coronavirus doit être considérée désormais comme une pandémie

L’épidémie due au coronavirus est désormais considérée comme une pandémie. C’est ce qu’a annoncé ce mercredi, l’Organisation Mondiale de la Santé. «Nous sommes très inquiets des niveaux de diffusion et de dangerosité, ainsi que des niveaux alarmants de l’inaction», a déclaré le directeur général de l’OMS qui s’attend  pour les jours et semaines à venir semaines à venir, à une  augmentation du nombre de décès et du nombre de pays touchés» . «Ce n’est pas seulement une crise de santé publique, mais une crise qui va toucher l’ensemble des secteurs — donc tous les secteurs et les individus doivent s’impliquer dans le combat» a-t-il averti. Au … …

0

Kaïs Saïed: la symbolique des cent premiers jours

Au cours de sa campagne électorale, le candidat Kaïs Saïed a promis de réformer la Constitution et le mode de scrutin aux législatives. Il pense qu’aucun redressement d’aucune sorte ne peut s’accomplir en Tunisie si ces réformes ne sont pas adoptées. On peut épiloguer à loisir sur l’impact que pourrait avoir la « présidentialisation » accrue du régime politique sur le rendement de l’exécutif et sa capacité à enrayer la très grave dégradation des paramètres socioéconomiques, mais aucun être sensé ne saurait nier que la proportionnelle de listes aux législatives a des conséquences directes sur l’instabilité gouvernementale et la mainmise exorbitante des … …

0

Qalb Tounès victime du syndrome de Nidaa tounès

Le parti de Qalb Tounès a-t-il été touché par le syndrome de Nidaa Tounès, quelques mois à peine après sa constitution,il est déjà au bord de l’implosion après la démission d’une dizaine de cadres du premier rang. Parmi leurs griefs, l’absence de démocratie au sein du parti et ses choix politiques, notamment, l’opposition que les démissionnaires jugent excessive, au président de la République.  Qalb Tounès est arrivé en deuxième position après Ennahdha avec 38 députés aux dernières élections législatives, sans mener de campagne &lectorale. Conscient des conséquences de cette «mutinerie» sur son Nabil Karoui a réuni ce mercredi les membres du bureau de son … …

0

TOPNET signe un partenariat stratégique avec La Poste Tunisienne

TOPNET, le leader des Services Internet en Tunisie vient de signer un partenariatstratégique avec la Poste Tunisienne lors d’une cérémonie organisée le Mardi 10 Mars 2020 au Siège de La Poste en présence de la Directrice Générale de TOPNET, Madame Rym Akremi Ben Dhief, et du Président Directeur Général de la Poste Tunisienne, Mr Jawher Ferjaoui. Cet accord entre dans le cadre de la stratégied’extension du réseau commercial de TOPNET qui aura pour effet une meilleure disponibilité géographique des produits et services internet. Durant la cérémonie de signature ; Mme Rym Akremi a déclaré que« Cet accord permettra à TOPNET de démocratiser encore plus l’accès à … …

0

Coronavirus et la Tunisie : Qui s’occupe de l’estimation d’impact et du plan de stabilisation économique en conséquence ?

A la louche, Elyès Fkhfakh a affirmé que la pandémie du coronavirus coûtera à la Tunisie pas moins qu’un demi-point de croissance de son PIB. Sans en étayer les fondements, ce qui est compréhensible avec l’accélération de la viralité et le manque de visibilité, il n’a pas cependant mentionné, dans son interview à El Maghreb, le dispositif mis en place en vue d’estimer avec la précision possible l’impact sur les différents secteurs économiques et financiers du pays.  Les Tunisiens attendent du chef du gouvernement qu’il leur explique la démarche, si elle est déjà engagée, ses échéances périodiques de mise à jour et surtout le plan de stabilisation … …

0

La propreté, cette aune à laquelle les étrangers nous jugent

«Quand je visite la Tunisie, je trouve de la saleté, de l’anarchie et des gens indisciplinés». Ce sont les impressions d’un officiel marocain qui avait visité notre pays il y a quelques années. Les Tunisiens en ont été offusqués. Pourtant, c’était la triste réalité. Notre pays est sale, c’est une évidence. Il ne le fut pas, il y a une vingtaine d’année lorsque l’ancien ministre français des Affaires étrangères, Claude Cheysson interrogé sur les résultats de sa visite en Tunisie avait préféré commencé par  «une chose qui l’avait impressionné, la propreté de la ville de Tunis». Que s’est-il passé dans l’intervalle ?  Un relâchement de la part … …

0

La médecine intensive: notre atout majeur pour lutter contre cette épidémie

A l’ouverture des premières facultés de médecine en  Tunisie, les premiers doyens  ont beaucoup investi dans la formation et le  développement de la médecine intensive dans nos hôpitaux. Cette spécialité était jugée primordiale pour la promotion de notre secteur de santé. La médecine intensive  est une fierté scientifique dans notre pays sur laquelle on va pouvoir compter sans aucun doute.. Ses spécialistes, à savoir les urgentistes, les réanimateurs médicaux et les anesthésistes réanimateurs sont très compétents et reconnus mondialement. Les seniors sont  expérimentés et les résidents de ces spécialités sont  bien formés et autonomes. Je suis très … …

0

Coronavirus: Non à la panique, non aux demi mesures oui aux mesures audacieuses et radicales pour sauver le pays

Toute l’Italie est quasi verrouillée par le coronavirus. Hier le Lundi, le nombre de décès a bondi de 366 à 403 faisant de l’Italie le pays le plus touché après la Chine. le Premier Ministre Giuseppe Conte a interdit à compter du mardi 10 Mars les déplacements non indispensables  dans toute l’Italie. Israël qui n’a recensé jusqu’ici que 49 cas d’infection par le coronavirus ne cesse d’annoncer de nouvelles mesures de prévention. Hier le Lundi son Premier Ministre a décidé que toute personne arrivant en Israël devra observer une quarantaine de deux semaines afin d’éviter la propagation du coronavirus dans le pays. Hier aussi notre Ministre de la santé a … …

0

Sadok Bouraoui: La Tunisie perd un de ses bâtisseurs

Silhouette fine, regard séducteur et intelligence vive, Sadok Bouraoui a marqué sa génération hissée aux commandes par feu Hédi Nouira, dès le début des années 1970. Cet ingénieur diplômé l’École Nationale des Ponts et Chaussées (Paris, 1965), chaperonné par Ahmed Noureddine, Mokhtar Laatiri et Tijani Chelly, et adoubé par Abdelaziz Lasram, n’attendra le nombre des années pour laisser éclore toute sa compétence. Il n’avait que 32 ans seulement, lorsqu’il est nommé , en 1973, PDG de l’Office national du Tourisme Tunisien (ONTT). Avec Adel Boussarsar et Habib Kamoun, ainsi qu’une équipe de pionniers, il engagera une refonte de l’Office et son grand déploiement à … …

0

Belhassen Jeridi attend sa confirmation très probable au Protocole d’Elyès Fakhfakh

A pied d’œuvre depuis la désignation d’Elyès Fakhafakh, le 20 janvier dernier de former le nouveau cabinet, il est déjà de service. Belhassen Jeridi, lieutenant-colonel de la Douane, jusque-là chargé du protocole de longue date au ministère des Finances, a été appelé à Dar Dhiafa pour assurer sa délicate mission lors des concertations. C’est tout naturellement qu’il accompagnera Fakhfakh, une fois investi de la confiance de l’ARP, à la Kasbah, l’y précédant même, se rendant immédiatement opérationnel. « Pour le moment, rien d’officiel », précise-t-il à Leaders, en attendant sa nomination qui ne saurait tarder. Belhassen Jeridi assure ainsi la relève du … …