Le SYNAGRY est inquiet au sujet de l’absence du DAP et du Super 45

Le SYNAGRI a tiré la sonnette d’alarme à propos de l’absence du DAP, du Super 45 et de l’amonitrate dans toute la République, sachant que ces produits sont essentiels pour la préparation de la prochaine saison agricole.

Dans un communiqué, publié jeudi, le syndicat s’est dit inquiet quant à la situation critique que vit la Compagne de Phosphate Gafsa (CPG) concernant la baisse, depuis mai 2020, de l’approvisionnement du Groupe chimique tunisien (GCT) en phosphate avant son arrête total nuisant ainsi aux maillons de la production agricole et à leur pérennité.

IL a appelé à une action immédiate des présidences de la république et du gouvernement ainsi que du parlement pour prendre les mesures nécessaires afin de protéger le secteur agricole et la souveraineté alimentaire nationale.

Le SYNAGRI a mis en garde contre les retombées des tergiversations profondes sur la sécurité alimentaire nationale, exhortant les autorités de tutelle et celles régionales à mettre fin aux solutions de rafistolage qui ont entravé la production.

Le syndicat a également recommandé une intervention urgente afin de mettre fin à la problématique du secteur du phosphate dans le bassin minier et à faire prévaloir l’intérêt supérieur du pays en élaborant une stratégie nationale claire accordant à la saison agricole la priorité absolue.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.