Sousse: Démantèlement d’un réseau international de trafic de drogues

La brigade de la police judiciaire à Sousse-Sud a réussi à démanteler un réseau de trafic de stupéfiants composé de 13 personnes (10 de nationalités maghrébines et 3 Tunisiens), selon un communiqué publié, lundi soir, par le ministère de l’Intérieur.

Après avoir été informée qu’une personne de nationalité maghrébine en provenance du gouvernorat de Kasserine vers la ville de Sousse, était en possession d’une quantité de drogue qu’elle comptait vendre, la brigade de la police judiciaire de Sousse-Sud a procédé à la fouille du véhicule de ce dernier découvrant une somme d’argent de 28 mille dinars, selon la même source.

Le suspect a reconnu qu’il était actif dans un réseau international spécialisé dans le trafic de stupéfiants qu’il achète avec l’aide d’autres complices parmi ses compatriotes auprès de plusieurs pharmacies, en échange d’importantes sommes d’argent, et en présentant des ordonnances médicales prescrites par un médecin privé (Tunisien) complice du réseau.

En approfondissant l’enquête et en coordonnant avec le procureur général, des embuscades et des décentes ont été menées aux domiciles des membres du réseau qui ont tous été arrêtés, outre la saisie d’une somme de 11 mille dinars, d’une quantité de 2123 comprimés de stupéfiants et 4 véhicules appartenant aux trafiquants.

En poursuivant l’enquête sur le terrain, des informations étaient à la disposition de la brigade de Sousse-Sud, indiquant qu’une personne (de nationalité maghrébine) voulait s’approvisionner en quantité importante de comprimés stupéfiants auprès d’une pharmacie de la région. Son arrestation a permis la saisie de 600 comprimés stupéfiants et un montant de 1500 dinars. Le médecin auteur de ces ordonnances qui exerçait dans la région, ainsi que le pharmacien concerné ont étés arrêtés, selon la source.

Après la localisation du reste des membres du réseau, leurs domiciles ont été perquisitionnés, en coordination avec le procureur général de Sousse-1, aboutissant à l’arrestation de 8 de ses membres (de nationalités maghrébines) avec la saisie d’une quantité de comprimés stupéfiants et d’un véhicule avec une fausse immatriculation, outre la découverte d’une facture d’achat émise par une pharmacie de la région d’une valeur de 21 mille dinars.

L’enquête a par la suite révélé que la facture a été émise par un deuxième pharmacien. En fouillant la pharmacie, 2000 ordonnances prescrivant des stupéfiants ont été découvertes.
Le procureur général du Tribunal de première instance de Sousse-1 a ordonné la mise en détention de tous les suspects (10 personnes de nationalités maghrébines et 3 Tunisiens), pour  » formation d’une entente et possession de stupéfiants du tableau 1 à des fins de trafic interpays « .

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.