Plusieurs festivals n’auront pas lieu cet été


0 Partages

Après l’annonce de l’annulation de l’édition 2020 des deux festivals de Carthage et de Hammamet, d’autres grands événements n’auront pas lieu, non plus, cet été, à cause de la pandémie du Covid-19.

Le ministère des Affaires culturelles avait annoncé il y a quelques semaines le report officiel des deux festivals internationaux de Carthage et de Hammamet, tout en laissant le libre choix aux différents organisateurs régionaux et privés de maintenir ou pas l’édition de l’année 2020 des festivals d’été.

Après mûre réflexion, la direction du Festival international de musique symphonique d’El Jem a estimé que la 35e édition de ce grand rendez-vous musical, qui accueille chaque de prestigieux orchestres internationaux, ne peut se tenir dans la période qui était prévue pour la deuxième semaine du mois d’août. C’est donc pour la première fois depuis sa création que le festival se voit contraint d’annuler une édition.

Un autre festival très populaire ne se tiendra pas cet été, il s’agit du Festival international du film amateur de Kélibia (Fifak), manifestation cinématographique la plus ancienne en Tunisie et sur le continent africain (créée en 1964, soit deux ans avant les JCC).

La Fédération tunisienne des cinéastes amateurs (FTCA) explique le choix de ce report entre autres par la volonté de préserver l’aspect international du festival, mais aussi par le manque de nouvelles productions cinématographiques, étant donné que beaucoup de jeunes cinéastes n’ont pas pu finir le tournage de leurs films à cause du confinement des mois de mars et d’avril.

Fawz Ben Ali



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.