Le Pdg d’Orange rentre bredouille du dîner à l’Elysée en l’honneur de Kaïs Saïed


0 Partages

Parmi les invités du dîner offert par le président français Emmanuel Macron en l’honneur de son homologue tunisien Kaïs Saïed à l’Elysée, le 22 juin 2020, il y avait Stéphane Richard, Pdg d’Orange.

Selon Africa Intelligence, le ténor des télécoms en France est reparti bredouille car il n’a pas pu faire avancer d’un iota son dossier tunisien.
Stéphane Richard, qui veut toujours racheter les 51% d’Orange Tunisie détenus par son associé Marouane Mabrouk, gendre de l’ex-président Zine El-Abidine Ben Ali, ne pouvait, en effet, faire avancer son projet avec un Kaïs Saïed, hyper-nationaliste et peu porté sur les questions économiques, d’autant que ses prérogatives en la matière sont très limitées.

Rappelons que les 51% d’Orange Tunisie détenus par Mabrouk ont été transférés après la révolution de 2011 à la holding d’Etat Al Karama, avant de revenir à nouveau aux mains de Mabrouk, qui s’est engagé à les rétrocéder à l’opérateur français. Mais, rappelle Africa Intelligence, aucun haut responsable tunisien n’a pris le risque d’autoriser une telle transaction, difficile à assumer politiquement au regard d’une opinion publique tunisienne sourcilleuse sur de pareilles questions.

I. B.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.