Rumeurs sur la mise à la retraite obligatoire de 17 magistrats : Imed Ben Halima met en garde Mohamed Abbou


0 Partages

Réagissant aux rumeurs selon lesquelles 17 magistrats seraient sur le point d’être mis à la retraite obligatoire, l’avocat et activiste politique, Imed Ben Halima, a estimé que cette décision serait une dangereuse ingérence politique dans le pouvoir judiciaire.

A cet effet, il s’est adressé, hier soir, lundi 25 mai 2020, au ministre d’Etat chargé de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption, Mohamed Abbou, via une vidéo facebook, pour essayer de le dissuader de procéder à cette mise à la retraite, estimant que le secrétaire général d’Attayar en est à l’origine.

Pour Ben Halima, le gouvernement tunisien doit instaurer «un Etat de justice» où le pouvoir judiciaire est totalement indépendant du pouvoir exécutif. A cet effet, il a appelé Abbou à ne pas reproduire «les complots» de Noureddine Bhiri, ancien ministre de la Justice (décembre 2011 – mars 2013), qui «terrorisait les magistrats» pour les contrôler, tout en lui rappelant les injustices qu’il avait lui-même subies à l’époque de Zine El Abidine Ben Ali.

C. B. Y.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.