Lettre d’un actionnaire, au conseil d’administration de la clinique Les Berges du Lac


0 Partages

Selon un récent rapport publié par Tunisian Health Service, qui se présente sur son portail électronique comme un conglomérat médico-pharmaceutique industriel et commercial regroupant 15 sociétés privées agissant dans le domaine de la santé, le secteur des cliniques privées serait sinistré.

Après le passage de l’ouragan Covid-19, cela n’aurait rien d’étonnant. Ce qui l’est, c’est la communication au public d’informations aussi importantes en cette période critique, avant même que les actionnaires en eussent été avertis. Ces informations-là minent la confiance du public, et plus encore, celle d’éventuels investisseurs.

L’apparition sur le rapport publié du nom d’un collègue, membre du conseil d’administration et l’y engageant, alors qu’il n’est nulle part question, sur les statuts ou les rapports financiers, d’une telle participation de la clinique à ce conglomérat, suggère un manque de transparence dans la gestion de notre établissement, que l’association à des concurrents directs ne rend que plus évident.

Dans ces conditions, il est de mon droit, en tant que coactionnaire, de réclamer la tenue urgente d’une assemblée générale extraordinaire, afin de débattre de la suite qu’il y a à donner à la situation sans précédent que traverse notre société.

Vous ne me critiquerez sans doute pas plus d’avoir choisi pour le faire la page d’un journal électronique, que je ne vous critique d’avoir rendu publiques, de cette manière là, des informations qui eussent dû demeurer confidentielles, de la publication desquelles seul l’ensemble des actionnaires eût dû d’abord débattre et décider.

Avec mes sincères respects.

Dr Mounir Hanablia



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.