Décès du grand poète libanais Salah Stétié : il manquera à la beauté de la création


0 Partages

Une voix tendre et secrète qui a longtemps éclairé nos chemins.

Le grand poète libanais, Salah Stétié, l’une des grandes voix poétiques francophones des cinquante dernières années, nous quitte à Paris, à l’âge de 91 ans.

Né à Beyrouth en 1929, Salah Stétié n’a cessé dans son œuvre poétique et littéraire d’aborder la relation Orient/Occident et inviter ces deux espaces à une meilleure compréhension et entente. Poète, essayiste, diplomate, ancien journaliste, sa plume a été couronnée de nombreux prix.

Voix érudite et culturellement solide, présente dans de nombreux festivals, notamment celui de Sète, elle a été accompagnée par beaucoup d’artistes et d’illustrateurs. Il y a quelques années, Cerisy-la-Salle lui a consacré un colloque international organisé par Daniel Leuwers.

Sa poésie fait l’objet de travaux critiques et universitaires. Une voix de la poésie contemporaine s’éteint et manquera à la beauté de la création.

Tahar Bekri



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.