Ras Jedir : Renforts militaires et sécuritaires à la frontière

Le passage frontalier de Ras Jedir (gouvernorat de Médenine), connait des renforts militaires et sécuritaires, tout au long de la bande frontalière, avec l’avancement des forces de ‘’l’armée nationale libyenne” conduite par le maréchal Khalifa Hafter en direction de la frontière, à une distance de 15 kilomètres du territoire tunisien, afin de prendre le contrôle du poste-frontière du coté libyen, souligne à l’agence TAP, une source sécuritaire.

Cette mobilisation des forces de Hafter vers la zone-ouest de la Libye, nécessite l’intensification de la surveillance des frontières tunisiennes et de la vigilance en prévision de divers scénarios possibles, surtout avec la montée du conflit libyen pour le contrôle du passage frontalier, vu son importance socio-économique et politique, estime Mostapha Abdelkabir, spécialiste des affaires libyennes et président de l’Observatoire tunisien des droits de l’Homme (OTDH).

Il a insisté sur la nécessité de coordonner avec les parties libyennes pour assurer le retour des Tunisiens bloqués en Libye, dont le flux continu a atteint jusqu’à présent 500 personnes.

Le président de l’OTDH prévoit un retour massif de Tunisiens, surtout avec la détérioration de la situation sécuritaire en Libye et l’entrée en application du confinement total et l’isolement de plusieurs villes libyennes, dans le cadre de la prévention du Covid-19.

« ); }

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.