Assassinat de Mohamed Brahmi : Report de l’affaire au 29 mai 2020

La 5e chambre criminelle près le tribunal de première instance de Tunis spécialisée dans les affaires de terrorisme a décidé, vendredi, de reporter l’affaire de Mohamed Brahmi au 29 mai 2020, a déclaré Mohsen Dali substitut du procureur de la République.

Au cours de l’audience, le collectif de défense a critiqué le ministère de l’Intérieur pour son refus d’appliquer les jugements préparatoires rendus par le tribunal concernant l’accès à des documents liés à l’affaire, a déclaré, l’avocate Imed Gzara, à l’agence TAP. Elle a précisé que les requêtes préalables au procès présentées par le collectif de défense ont fait l’objet de correspondances entre le tribunal et le ministère de l’Intérieur à plusieurs reprises.

Le collectif de défense rappelle que le juge d’instruction avait demandé au ministère de l’Intérieur une copie des rapports de police sur la période s’étalant du 12 au 25 juillet 2013 (date de l’assassinat de Mohamed Brahmi).

Au cours de l’audience du 31 octobre 2019, la 5e chambre criminelle spécialisée dans les affaires de terrorisme, a accédé à la requête de la défense sollicitant l’obtention des enregistrements des conversations téléphoniques du principal accusé dans cette affaire, Abou Bakr Al Hakim.

Le député Mohammed Brahmi, fondateur du parti Courant populaire a été assassiné le 25 juillet 2013 devant son domicile, quelques mois, après l’assassinat de Chokri Belaid, secrétaire général du Parti des patriotes démocrates unifié.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.