Tunisie : Il faut écarter les frères musulmans et former un gouvernement de compétences (A. Moussi)

La présidente du PDL, Abir Moussi, a publié une lettre qui s’adresse aux hommes et femmes politiques du pays.

Elle précise qu’une occasion se présente aux mains des politiciens pour écarter les frères musulmans du pouvoir en commençant par écarter Rached Ghannouchi de la présidence du parlement.

Moussi appelle à l’unification des forces modernistes pour former un gouvernement de compétences tout écartant les représentants de l’islam politique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.