Qui est Imed Hazgui, pressenti ministre de la Défense nationale

Il a failli être ambassadeur, mais à la carrière diplomatique, Imed Hazgui, 51 ans, a préféré la magistrature, plus précisément le Tribunal administratif et le voilà pressenti pour devenir ministre de la Défense nationale dans le gouvernement d’Elyes Fakhfakh, en cours de formation. A son palmarès, son élection le 17 juillet 2017, par l’Assemblée des Représentants du Peuple, en qualité de premier président de de la nouvelle Instance publique indépendante d’Accès à l’Information, poste qu’il occupe à ce jour.

Imed Hazgui, originaire de Hzag, près de Jbeniana, dans le gouvernorat de Sfax est  titulaire d’une maîtrise en sciences juridiques auprès de la faculté des Sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis, d’un diplôme d’études approfondies (DEA) en Droit international de la faculté de Droit de Nancy et d’un diplôme d’études approfondies (DEA) en Droit public de la faculté de Droit Panthéon-Sorbonne (Université de Paris I).

Inscrit au barreau de Tunis depuis 1995, il a cependant occupé le poste de conseiller des Affaires étrangères au sein du ministre des Affaires étrangères (1996 et 1998) avant d’intégrer le Tribunal administratif en tant que magistrat. C’est ainsi qu’Imed Hazgui a été nommé Commissaire d’Etat en 2010, Président de Chambre en 2011 et Commissaire Général d’Etat en 2016 et ce jusqu’à son élection à la tête de l’Instance publique indépendante d’Accès à l’Information. Il a également été président de la commission de réexamen des décisions de taxation d’office au sein du ministère des finances pendant 5 ans (2012-2017).

Parallèlement, Imed Hazgui a enseigné pendant plusieurs années à l’Ecole Nationale de l’Administration et à l’Institut Supérieur de la Magistrature et a publié de nombreux articles dans des revues et magazines spécialisés, relatifs au domaine du droit et des libertés publiques.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.