Supercoupe d’Afrique (EST-Zamalek): “Une confrontation difficile entre deux des plus grands clubs africains de football” (P. Carteron)

L’entraineur du Zamalek d’Egypte, Patrice Carteron, a estimé que la confrontation de vendredi qui opposera son club à l’Espérance sportive de Tunis, au stade Al Gharrafa, pour le titre de la supercoupe d’Afrique, sera une confrontation difficile entre deux des plus grands clubs du football africain.

“Il s’agit d’un grand match que nous négocierons contre le champion d’Afrique en titre”, a déclaré Carteron en conférence de presse.

Selon le technicien français, les deux équipes se livreront le temps d’un seul et unique match décisif à un face à face de haut niveau pour le sacre.

Patrice Carteron, a par la même occasion, tenu a faire une mention spéciale à l’égard du coach espérantiste Mouine Chaabani qui, a-t-il dit, a réalisé l’exploit de remporter deux ligues des champions de suite malgré son jeune âge.

“Mouine Chaabani dont le classement à l’échelle mondiale des entraineurs de clubs de football est fort respectable, a su préserver un assez bon niveau de son équipe malgré les départs et les changements qu’elle a connu au sein de son effectif”, a-t-il lancé.

Carteron a, par ailleurs, loué les qualités de son poulain tunisien, Ferjani Sassi en qui il voit un joueur talentueux.

Pour le français, “le fait de disputer cette supercoupe au Qatar, pays hôte de l’édition 2022 de la coupe du monde, lui confère une dimension et une importance plus grande”.

De son côté, le joueur zamalkaoui, Mahmoud El Jench a corroboré les propos de son coach, évoquant un match difficile entre deux grands ténors du football africain.

El Jench a, par ailleurs, souligné la détermination de son équipe à remporter le titre.

Le Zamalek a effectué cet après-midi son ultime séance d’entrainement sur la pelouse du stade de la rencontre.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.