Supercoupe d’Afrique (EST-Zamalek): “Plus que jamais déterminés à relever le défi” (M. Traoui)

L’entraineur-adjoint de l’Espérance sportive de Tunis, Majdi Traoui, a déclaré que son équipe est venue à Doha pour remporter la supercoupe d’Afrique vendredi face au Zamalek d’Egypte, au stade Al Gharrafa (17h00).

“L’Espérance peine depuis 25 ans à remporter ce titre, ce qui rend les joueurs encore plus déterminés et motivés à aller chercher ce sacre pour oublier la déception de l’année dernière”, a déclaré Traoui à la presse à la veille du match.

L’adjoint de Moïne Chaabani a recommandé aux “sang et or” de garder leur concentration pendant les 90 minutes de la rencontre et à ne pas sous-estimer l’adversaire, pour éviter que le scénario de l’édition précédente ne se répète.

“Nous ne tomberons plus dans le même piège deux fois de suite”, a-t-il assuré.

Et l’entraineur espérantiste d’ajouter que, même avec un effectif remanié à 70 pc, l’Espérance est à même de relever le défi devant un adversaire respectable tel que le Zamalek.

“Il s’agit d’une seule confrontation qu’il faut impérativement remporter pour être sacré, contrairement aux trois prochains matches au programme de la Ligue des champions d’Afrique”, explique-t-il.

Selon lui, les joueurs de l’Espérance sont habitués à jouer sous la pression, pression qu’ils essayeront d’en faire un facteur positif.

“Jouer au plus haut niveau requiert une bonne gestion de la pression”, a-t-il indiqué, soulignant que malgré le marathon de matches, l’équipe est prête à relever ce nouveau défi et compte plus que jamais sur le soutien de ses supporters.

De son côté, le latéral droit “sang et or”, Iheb Mbarki a souligné la détermination de ses coéquipiers à remporter le titre, faisant remarquer que l’effectif actuel a récolté plusieurs titres avec l’Espérance et que seul la supercoupe d’Afrique manque à leur palmarès, ce qui les motivent encore davantage.

Les coéquipiers de Mbarki ont effectué cet après-midi (17h00 HT), une séance d’entrainement sur la pelouse du stade de la rencontre.

L’Espérance sportive de Tunis avait, rappelle-t-on, perdu la dernière supercoupe d’Afrique devant le Raja de Casablanca à Doha 1-2. Le dernier sacre ( espérantiste remonte à 2005.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.