Banalisation de la violence sexuelle : Alaa Chebbi auditionné par la Haica

Lire sur Kapitalis

Après avoir collecté les signatures, Sonya, Marwa et Adel ont déposé la plainte contre Alaa à la Haica.

Faisant suite à la plainte pour banalisation de la violence sexuelle, déposée par les activistes pour la cause féministe, la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica) a auditionné aujourd’hui, mercredi 27 mars 2019, l’animateur Alaa Chebbi.

Les plaignantes avaient constaté et alerté sur un dépassement commis par l’animateur vedette d’El-Hiwar Ettounsi, lors de son émission « Maa Alaa », diffusée vendredi 22 mars 2019. Une pétition a été mise en place sur le net et une plainte auprès de la Haica a suivi.

On reproche à l’animateur d’avoir banalisé, voire encouragé, la violence conjugale et la violence sexuelle, et c’est à ce propos qu’il a été auditionné, cet après-midi, par la Haica.

Alaa Chebbi qui était accompagné de Me Sonia Dahmani, représentante légale de la chaîne de Sami El-Fehri, et l’une de ses chroniqueuse attitrées, a été alerté sur le dépassement commis et l’Instance devra faire part de sa décision, suite à ce constat et à cette audition.

Les féministes marquent un point contre cet animateur, qui probablement par maladresse, enchaîne les abus, ce qui a poussé la Haica, à le priver de prime time, notamment pour protéger les enfants, comme le stipule la loi régissant l’audiovisuel.

Y. N.

Alaa Chebbi accusé de banaliser la violence sexuelle contre la femme

Ala et Abderrazek Chebbi ont dévoyé les émissions de télé-réalité

L’article Banalisation de la violence sexuelle : Alaa Chebbi auditionné par la Haica est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*