Labidi : Un garçon du centre Regueb a refusé de discuter avec moi

Lire sur Kapitalis

Naziha Labidi, ministre de la Femme, de la Famille, des Enfants et des Personnes âgées, a révélé qu’un enfant de 8 ans du centre coranique de Regueb (Sidi Bouzid) a refusé de discuter avec elle, parce qu’elle est… une femme.

«Lorsque ces enfants sont arrivés au centre Al-Amal, ils portaient des tongs malgré le froid. On voyait la déprime dans leurs yeux. Certains ont accepté de porter des joggings et des chaussures de sport. Mais pas tous. Certains refusent catégoriquement tout ce qui rappelle l’Etat civil. Ils n’ont qu’un souci : apprendre le Coran», a déclaré Mme Labidi lors de son passage à « El Matinale » sur Shems FM aujourd’hui, mercredi 6 février 2019.

«Un enfant de 8 ans a même refusé de m’adresser la parole», a affirmé la ministre en assurant que les parents ont pu visiter hier leurs enfants, et ce en présence de deux psychologues et deux sociologues.

La ministre a également indiqué qu’elle ne connaît pas le nombre exacte de centres coraniques illégaux dans tout le territoire tunisien, tout en précisant que 389 décisions de fermeture de jardins d’enfants illégaux ont été prises, en 2016, et que 209 décisions ont été fermés.

E. B. A.

A propos du centre coranique douteux fermé à Fouchana

Labidi : La décision de fermeture du centre de Regueb date de 2015

L’article Labidi : Un garçon du centre Regueb a refusé de discuter avec moi est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*