Justice : L’ancien ministre Habib Ammar condamné à 8 ans de prison

Lire sur Kapitalis

Habib Ammar, ancien ministre de l’Intérieur sous le régime de Ben Ali, a été condamné à 8 ans de prison ferme dans une affaire de détournement de fonds et d’abus de biens publics.

Le verdict a été rendu hier, mardi 5 février 2019, par le juge du pôle judiciaire et financier de Tunis, indique aujourd’hui le journal de langue arabe « Akher Khabar Online« .

L’ancien ministre aurait, avant la révolution de janvier 2011, acheté un terrain, à Gammarth, banlieue nord de Tunis, d’une superficie de 2087 mètres à un prix symbolique (80 dinars tunisiens, DT, le mètre carré), et ce grâce à l’intervention en sa faveur de l’ancien président de la république, Zine El Abidie Ben Ali, et de l’ancien ministre de la Défense, Ridha Grira, sachant que le mètre carré dans cette zone peut atteindre, aujourd’hui, 3000 DT.

Notons qu’un mandat de dépôt avait été émis, en mai dernier, contre Habib Ammar pour détournement de fonds et possession illégale de plusieurs armes à feu des catégories 1, 2 et 3, prohibés par la loi. Un mois plus tard, l’ancien ministre obtint un non-lieu.

E. B. A.

Justice : Libération de l’ancien ministre Habib Ammar

L’article Justice : L’ancien ministre Habib Ammar condamné à 8 ans de prison est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*