8 ans de prison pour Habib Ammar, Ridha Grira et Ben Ali

Lire sur Business News

La chambre criminelle, spécialisée dans les affaires de corruption, auprès du tribunal de première instance de Tunis a condamné, hier mardi 5 février 2019, Habib Ammar, le premier ministre de l'intérieur, de l'ère Ben Ali, à huit ans de prison, conformément aux dispositions de l'article 96 du code pénal qui puni tout fonctionnaire de l'Etat qui accepterait de percevoir un revenu auquel il n'a pas droit.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*