Ecole coranique à Regueb : Une députée appelle à l’arrestation des parents des enfants

Lire sur Kapitalis

Hager Ben Cheikh Ahmed, députée du bloc parlementaire de la Coalition nationale, a estimé que les enfants inscrits dans l’école coranique de Regueb (Sidi Bouzid) sont formés pour devenir des extrémistes religieux et des terroristes. 

Dans un post publié hier soir, dimanche 3 février 2019, la dirigeante de Tahia Tounes a indiqué que les enfants inscrits dans cette école coranique, fermée la semaine dernière sur ordre du gouverneur de Sidi Bouzid, ont vécu dans des conditions inhumaines, privés de leur enfance et victimes d’abus sexuels, de violences et d’exploitation économique.

Ces délits sont punis par le code de la protection de l’enfance, le code pénal et les conventions internationales ratifiées par la Tunisie, a-t-elle rappelé.

«J’ai été particulièrement choquée par les déclarations des parents de ces enfants. « Nous les avons envoyés dans cette école pour apprendre la discipline et la chasteté« . La chasteté consiste-t-elle à laisser ses enfants dans un endroit pareil? Ou laisser son fils se faire violer? Ou le réduire à l’ignorance, a-t-elle écrit, ajoutant : «Ce qui a été révélée sur cette affaire évoque des abus sur des enfants. Et leurs parents en sont les principaux responsables. Il faut qu’ils soient arrêtés, interrogés et tenus pour responsables de négligence et de complicité, et ce conformément aux dispositions du code de la protection de l’enfance. Ces innocents doivent être sous la protection de la justice». 

Mme Ben Cheikh Ahmed a, par ailleurs, appelé à accélérer l’examen du projet de loi sur les crèches et les jardins d’enfants bloqué, depuis plus d’un an, à la commission parlementaire de la santé et des affaires sociales, et ce en raison d’un d’un différend sur l’introduction du concept d’éducation arabe et d’identité islamique, exigé par les islamistes.

La parlementaire a également appelé les Tunisiens à prévenir et à dénoncer ce genre de délits, leur rappelant qu’ils bénéficieront de protection judiciaire.

E. B. A.

Mekki estime qu’on ne doit pas recourir au test anal sur les enfants !

Ecole coranique de Regueb : Suspicion d’abus sexuel sur les enfants (Vidéo)

L’article Ecole coranique à Regueb : Une députée appelle à l’arrestation des parents des enfants est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*