Ligue des champions : L’Espérance, du cœur et de la rigueur

Lire sur Kapitalis

La défense a supporté le poids du match avec beaucoup de rigueur.

L’Espérance sportive Tunis (EST) a sans doute sauvegardé sa chance en vue des quarts de finale, en ramenant de son déplacement à Soweto, samedi 2 février 2019, un précieux point (0-0) face aux Orlando Pirates pour le compte de la 3e journée du groupe B de la Ligue des champions africaine.

Par Hassen Mzoughi

Les joueurs de l’Espérance ont fait un grand pas en avant. Ils restent en tête après deux matches à l’extérieur face à Horoya (1-1) et Orlando Pirates (0-0) sur 3 rencontres disputées en phase de groupes. C’est le grand profit de ce match de Soweto qu’ils ont négocié avec beaucoup de cœur et de rigueur.

Le grand profit

Avec ce partage des points, les deux équipes conservent la tête de la poule avec 5 unités, mais elles voient Horoya (4 pts) revenir à un point tandis que le FC Platinum ferme la marche (1 pt). Le face-à-face retour EST-Pirates, le 12 février au stade d’El Menzah à huis clos, aura l’allure d’un match de coupe dont le vainqueur fera un grand pas vers les quarts.

Les «Sang et or» ont fait un grand pas en avant. Ils restent en tête après deux matches à l’extérieur face à Horoya (1-1) et Orlando (0-0) sur 3 rencontres disputées en phase de groupes. C’est le grand profit de ce match de Soweto.

Pourtant, l’EST a dû puiser au fond de son énergie pour se sortir de ce choc des favoris.
Bousculé, le tenant du titre a beaucoup subi mais il a bien réussi l’essentiel : ne pas perdre, malgré plusieurs frayeurs à l’image de ce coup de tête sur corner de Ndengane passé juste à côté dans les derniers instants, malgré 120’ de jeu en Coupe de Tunisie le mardi 29 janvier, un voyage en deux groupes de 17 heures pour Johannesburg et un taux d’humidité de 76% à Soweto.

Terrain verrouillé

Pour y arriver, il a du bien négocier ce match très difficile en verrouillant le terrain. Il a surtout été irréprochable par sa solidité défensive collective et individuelle avec Rami Jeridi qui a réédité sa remarquable prestation de la première journée face à Horoya. Il a notamment rendu un immense service à son équipe en intervenant grâce à un admirable réflexe sur un malencontreux dégagement de Chamseddine Dhaouadi (65’). Hormis cette «distraction», le capitaine «Sang et or», en l’absence de Khalil Chammam, a constitué avec Mohamed Ali Yaakoubi le duo gagnant de Mouine Chaabani dans un match subi de bout en bout.

Le tandem de l’axe central a été très remarquable de présence, de rigueur et de calme, tout comme Ayman Ben Mohamed et Samah Derbali bons sur l’homme. Franck Kom et Fousseny Coulibaly méritent également une mention spéciale pour leur rôle déterminant au milieu de terrain non seulement défensif mais aussi dans la relance.

Kom rate une occasion en or

Dommage que Youcef Belaili avait souvent cafouillé et par moment osé chercher le tibia de son adversaire direct, au risque de ramasser un carton rouge. Dommage aussi qu’Anice Badri n’avait pas la fraîcheur souhaitée pour porter rapidement le danger dans la zone sud africaine. Mais les «Sang et or» avaient eu une nette occasion sur un centrage de Ghailen Chaalali à la 32e minute, gâchée par Kom.

Un nul encore une fois bon à prendre. Quand l’équipe n’est pas au top, elle ne perd pas et c’est ce qui compte le plus en déplacement.

Il faut souhaiter voir des «Sang et or» réalistes dans 10 jours mais l’EST devra d’abord essayer de trouver un arrangement avec la Fédération tunisienne de football (FTF) et l’Etoile et Metlaoui, afin de décaler le match contre ce dernier en championnat de Tunisie prévu le 9 février !

Composition de l’équipe : Rami Jeridi, Samah Derbali (Amine Meskini 77′), Ayman Ben Mohamed, Chamseddine Dhaouadi (capitaine), Mohamed Ali Yaakoubi, Fousseny Coulibaly, Franck Kom, Ghailen Chaâlali, Anice Badri, Youcef Belaïli (Tayeb Meziani 69′) et Taha Yassine Khenissi (Haythem Jouini 87′). Avertissement : Youcef Belaïli.

L’article Ligue des champions : L’Espérance, du cœur et de la rigueur est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*