Néji Jalloul à Hatem Ben Salem : Je ne suis pas Ammar 404 !

Lire sur Kapitalis

Néji Jalloul, directeur général de l’Institut tunisien des études stratégiques (Ites), a accusé son successeur au ministère de l’Education, Hatem Ben Salem, d’avoir censuré des pages Facebook du département.

«Durant mon travail au ministère de l’Education, près de 100 pages Facebook ont été créées pour mettre en valeur les activités et le travail du département ainsi que celles des délégations régionales du pays. Si un employé du ministère a un compte Facebook, je ne suis pas Ammar 404 (filtre utilisé sur les réseaux sociaux durant le régime de Ben Ali, Ndlr). Depuis mes 16 ans, j’ai lutté pour les libertés», a déclaré l’ancien ministre au micro de « Sbeh El Ward » sur Jawhara FM aujourd’hui, vendredi 1er février 2019.

Le dirigeant de Nidaa Tounes réagit ainsi aux accusations de M. Ben Salem, lancées il y a quelques jours, selon lesquelles M. Jalloul avait demandé l’aide de 2 fonctionnaires du ministère pour créer plusieurs faux profils Facebook, et ce afin de diffuser de fausses informations contre tous ceux qui s’élèvent contre lui.

Le directeur de l’Ites a, par ailleurs, appelé son successeur à mettre de côté leur différends et à bâtir ensemble la Tunisie.

Sur un autre plan, Néji Jalloul a assuré qu’il présentera sa candidature pour le poste de secrétaire général de Nidaa Tounes et essaiera, une fois élu, de mettre en place des réformes au sein de parti.

«J’appelle les anciens dirigeants de Nidaa Tounes à revenir au parti. Je ne comprends pas que l’on quitte le parti pour en créer un autre ayant les mêmes visions que Nidaa», a-t-il déclaré.

E. B. A.

Néji Jalloul : Béji Caïd Essebsi n’a pas la stature d’Habib Bourguiba

L’article Néji Jalloul à Hatem Ben Salem : Je ne suis pas Ammar 404 ! est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Néji Jalloul à Hatem Ben Salem : Je ne suis pas Ammar 404 !

Lire sur Kapitalis

Néji Jalloul, directeur général de l’Institut tunisien des études stratégiques (Ites), a accusé son successeur au ministère de l’Education, Hatem Ben Salem, d’avoir censuré des pages Facebook du département.

«Durant mon travail au ministère de l’Education, près de 100 pages Facebook ont été créées pour mettre en valeur les activités et le travail du département ainsi que celles des délégations régionales du pays. Si un employé du ministère a un compte Facebook, je ne suis pas Ammar 404 (filtre utilisé sur les réseaux sociaux durant le régime de Ben Ali, Ndlr). Depuis mes 16 ans, j’ai lutté pour les libertés», a déclaré l’ancien ministre au micro de « Sbeh El Ward » sur Jawhara FM aujourd’hui, vendredi 1er février 2019.

Le dirigeant de Nidaa Tounes réagit ainsi aux accusations de M. Ben Salem, lancées il y a quelques jours, selon lesquelles M. Jalloul avait demandé l’aide de 2 fonctionnaires du ministère pour créer plusieurs faux profils Facebook, et ce afin de diffuser de fausses informations contre tous ceux qui s’élèvent contre lui.

Le directeur de l’Ites a, par ailleurs, appelé son successeur à mettre de côté leur différends et à bâtir ensemble la Tunisie.

Sur un autre plan, Néji Jalloul a assuré qu’il présentera sa candidature pour le poste de secrétaire général de Nidaa Tounes et essaiera, une fois élu, de mettre en place des réformes au sein de parti.

«J’appelle les anciens dirigeants de Nidaa Tounes à revenir au parti. Je ne comprends pas que l’on quitte le parti pour en créer un autre ayant les mêmes visions que Nidaa», a-t-il déclaré.

E. B. A.

Néji Jalloul : Béji Caïd Essebsi n’a pas la stature d’Habib Bourguiba

L’article Néji Jalloul à Hatem Ben Salem : Je ne suis pas Ammar 404 ! est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*