Discrimination raciale : Ouverture aujourd’hui du 1er procès en Tunisie

Lire sur Kapitalis

Ahmed Trabelsi.

La justice a ouvert aujourd’hui, mardi 29 janvier 2019, le premier procès de discrimination raciale dans l’affaire de l’agression raciste dont a été victime l’instituteur Ahmed Trablesi, de la part une parente d’élève, dans une école à Sfax.

Une plainte a été déposée par M. Trablesi, le 19 janvier courant, contre une parente d’élève qui l’a insulté et stigmatisé sa couleur de peau, allant même jusqu’à lui cracher au visage et ce à l’intérieur même de la classe et devant les élèves.

La justice avait alors ouvert la 1ère instruction, en Tunisie, sur la base de la loi criminalisant la discrimination raciale, adoptée par le parlement tunisien en octobre dernier et ordonné la mise en détention de l’accusée.

Aujourd’hui, le procès s’est ouvert et la parente d’élève a été entendue par le juge pour répondre des accusations portées contre elle. Ahmed Trabelsi s’est présenté au tribunal de Sfax, accompagné de son avocat Me Khaled Ben Saad.

La justice a décidé de reporter le procès au 5 février prochain et de maintenir la prévenue en état de détention.

Malgré les pressions et les menaces dont il a été victime, Ahmed Trabelsi n’a pas voulu abandonner les poursuites contre la prévenue, estimant qu’il en va de sa dignité, de celle des enseignants et de celle des personnes noires, trop souvent victimes de racisme en Tunisie. Que cela serve de leçon…

Y. N.

Ahmed, l’instit victime de racisme, reçu par le ministre de l’Education

Sfax : Un instit porte plainte contre une parente d’élève pour racisme

L’article Discrimination raciale : Ouverture aujourd’hui du 1er procès en Tunisie est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*