France 24 : Des médecins tunisiens déplorent la situation des hôpitaux

Lire sur Kapitalis

Dr. Mondher Kooli, chef du service d’orthopédie à l’hôpital Charles Nicolle de Tunis, estime que les autorités et le Conseil national de l’ordre des médecins devraient s’inquiéter du départ massif des jeunes médecins tunisiens vers la France. 

Craignant de voir les salles de classe dans les hôpitaux se vider bientôt complètement, Dr. Kooli a, dans un reportage diffusé sur France 24 hier, vendredi 18 janvier 2019, exhorté le ministère de la Santé, le Conseil de l’ordre des médecins à les syndicats des médecins à «s’inquiéter de la tendance des médecins, jeunes et moins jeunes, à partir à l’étranger». «Un haut responsable avait dit, il n’y a pas longtemps, que si un médecin décidait de partir, ce ne serait pas si grave. Or, il ne sera pas facile de le remplacer», a-t-il expliqué.

Le chef du service d’orthopédie, qui était accompagné par Dr. Mohamed Zarrami, interne dans cette spécialité, n’a pas hésité à montrer à la caméra les conditions difficiles auxquelles font face les médecins dans les établissements sanitaires, notamment les pannes des machines et le problème d’humidité dans les salles de garde.

De son côté, Dr. Lassaad Mkaouar, assistant en gynécologie à l’hôpital universitaire de Bizerte, a indiqué qu’il compte partir à nouveau à l’étranger, et ce en raison des difficultés auxquelles il fait constamment face dans l’exercice de son métier en Tunisie.

«En France, les médecins ont 4 à 5 patientes la journée. Or, ici, on peut avoir 18 patientes en seulement quelques heures. Je voulais servir mon pays en travaillant dans les hôpitaux pour améliorer les choses sauf que rien ne bouge! C’est vraiment difficile», a-t-il déclaré.

Notons que Abderraouf Cherif, ministre de la Santé, médecin de la fonction publique de son état, s’est félicité, en décembre dernier, d’avoir réussi à convaincre 202 médecins, travaillant dans les hôpitaux universitaires, à ne pas quitter la Tunisie, comme beaucoup de leurs confrères partis à l’étranger.

Parions qu’il aura encore beaucoup à faire pour arrêter l’hémorragie.

E. B. A.

Émigration : Plus de 900 médecins quitteront la Tunisie en 2019

France 3 : L’émigration des médecins tunisiens profite à la France

L’article France 24 : Des médecins tunisiens déplorent la situation des hôpitaux est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*