Lac 2 : Une tête de sanglier dans une poubelle alimente des intox

Lire sur Kapitalis

La fameuse tête du sanglier.

Contrairement à ce qui a été relayé hier, jeudi 17 janvier,2019, par des médias, il n’y a pas restaurant aux Berges du Lac 2, à Tunis, servant illégalement, et sans prévenir ses clients, de la viande de sanglier. Cette histoire a été inventée par des médias à l’imagination fertile et avides de buzz facile.

Ces médias, qui se sont spécialisés dans les intox, ont diffusé des photos d’une tête de sanglier retrouvée dans une benne à ordures de la municipalité de la Goulette, en assurant que le propriétaire du restaurant a même été arrêté pour avoir arnaqué ses clients musulmans et qui s’interdisent de manger du porc.

Or, à la vérité, il n’y a même pas de restaurant dans cette zone d’habitations et la police n’a procédé à aucune arrestation.

L’enquête a révélé qu’un Coréen résidant en Tunisie a acheté le sanglier à des chasseurs et il en a servi la viande cuisinée à des hôtes venus de son pays… Cette information a été confirmée par Amel Limam, la maire de la Goulette, ce matin, dans une déclaration à Mosaïque FM.

L’homme est habitué à recevoir des hommes d’affaires étrangers à qui il confectionne des plats particuliers notamment à base de viande de porc.

Cette histoire rappelle la fameuse intox sur les kebabs préparés dans un restaurant à El-Manar avec de la viande de chat et qui avait fait couler beaucoup d’encre en septembre 2017. Une histoire à dormir debout qui a été démentie par plusieurs parties officielles, alors que son auteure persiste à dire qu’il s’agit d’une vérité, qu’elle n’a pourtant jamais pu prouver…

Y. N.

Cité El-Manar : La vérité sur le kebab avec la viande de chat

L’article Lac 2 : Une tête de sanglier dans une poubelle alimente des intox est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lac 2 : Une tête de sanglier dans une poubelle alimente des intox

Lire sur Kapitalis

La fameuse tête du sanglier.

Contrairement à ce qui a été relayé hier, jeudi 17 janvier,2019, par des médias, il n’y a pas restaurant aux Berges du Lac 2, à Tunis, servant illégalement, et sans prévenir ses clients, de la viande de sanglier. Cette histoire a été inventée par des médias à l’imagination fertile et avides de buzz facile.

Ces médias, qui se sont spécialisés dans les intox, ont diffusé des photos d’une tête de sanglier retrouvée dans une benne à ordures de la municipalité de la Goulette, en assurant que le propriétaire du restaurant a même été arrêté pour avoir arnaqué ses clients musulmans et qui s’interdisent de manger du porc.

Or, à la vérité, il n’y a même pas de restaurant dans cette zone d’habitations et la police n’a procédé à aucune arrestation.

L’enquête a révélé qu’un Coréen résidant en Tunisie a acheté le sanglier à des chasseurs et il en a servi la viande cuisinée à des hôtes venus de son pays… Cette information a été confirmée par Amel Limam, la maire de la Goulette, ce matin, dans une déclaration à Mosaïque FM.

L’homme est habitué à recevoir des hommes d’affaires étrangers à qui il confectionne des plats particuliers notamment à base de viande de porc.

Cette histoire rappelle la fameuse intox sur les kebabs préparés dans un restaurant à El-Manar avec de la viande de chat et qui avait fait couler beaucoup d’encre en septembre 2017. Une histoire à dormir debout qui a été démentie par plusieurs parties officielles, alors que son auteure persiste à dire qu’il s’agit d’une vérité, qu’elle n’a pourtant jamais pu prouver…

Y. N.

Cité El-Manar : La vérité sur le kebab avec la viande de chat

L’article Lac 2 : Une tête de sanglier dans une poubelle alimente des intox est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*