Un nourrisson brûlé aux bras dans une crèche à Bizerte

Lire sur Kapitalis

Une crèche située à la cité Ennakhla à Bizerte a été fermée par les autorités aujourd’hui, mercredi 28 novembre 2018. Cette décision survient quelques jours après un incident majeur : un bébé de quelques mois a été brûlé aux bras.

Dans un communiqué, le ministère de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Personnes âgées a précisé que l’enquête menée par la délégation régionale de la protection de l’Enfance confirme la responsabilité des éducateurs dans cet accident.

«De graves brûlures au niveau des membres supérieurs du bébé ont été constatées par les médecins chargés par la protection de l’enfance», ajoute le communiqué.

A la réception du rapport complet, ce matin, la ministre Naziha Laabidi a ordonné la fermeture immédiate de cette institution pour négligences avérées.

Mme Laabidi a précisé que son département intensifie ses efforts pour lutter contre les espaces qui ne garantissent pas l’intégrité physique et psychologique des enfants.

Y. N.

Tunisie : Enquête sur l’agression d’un enfant dans une maternelle

Rentrée scolaire 2018 : Liste des jardins d’enfants et crèches autorisés

L’article Un nourrisson brûlé aux bras dans une crèche à Bizerte est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*