Le sulfureux prince Mohamed Ben Salman a droit aux honneurs en Tunisie

Lire sur Kapitalis

Béji Caïd Essebsi et Mohamed Ben Salman.

Le prince héritier saoudien, Mohamed Ben Salman, a été décoré, hier soir, mardi 27 novembre 2018, des insignes de grand cordon de l’ordre de la république tunisienne, au terme d’une visite officielle improvisée et effectuée au pas de charge.

L’homme fort d’Arabie saoudite, ministre de la Défense et président du Conseil économique et de développement saoudien, en visite officielle à Tunis, a été reçu en grande pompe à l’aéroport international de Carthage par le président de la république, Béji Caïd Essebsi.

Le chef de l’Etat a organisé un dîner en l’honneur du prince héritier saoudien qui, rappelons-le, est soupçonné d’implication dans l’assassinat de son compatriote, le journaliste Jamal Khashoggi, tué en octobre dernier au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul.

Mohamed Bel Salman a été décoré par les insignes de grand cordon de l’ordre de la république, peu avant de quitter le Palais de Carthage et prendre son vol pour Alger. Après les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte, l’étape tunisienne de sa tournée arabe aura duré moins de 4 heures.

Notons que durant ces deux derniers jours, beaucoup de Tunisiens ont manifesté leur colère sur les réseaux sociaux et à l’avenue Habib Bourguiba (Tunis) contre la visite du prince saoudien. Ils estiment que ce dernier est un ennemi des droits de l’homme et le principal responsable de la mort de milliers de Yéménites. Sa présence dans une jeune démocratie était perçue comme une provocation.

E. B. A.

Le corps de Jamal Khashoggi aurait été démembré pour être dissous

Tunis : Manifestation contre Mohamed Ben Salman (Photos)

L’article Le sulfureux prince Mohamed Ben Salman a droit aux honneurs en Tunisie est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*