Ennahdha déplore les fausses accusations publiées par la présidence

Le mouvement Ennahdha a déploré la publication, sur la page officielle de la présidence de la République, d’accusations émanant de certaines parties politiques qui cherchent à lui nuire, à travers la diffusion de fausses accusations et d’attaques contre les dirigeants politiques nationaux.

Dans un communiqué publié tard, dans la soirée du lundi 26 novembre 2018, Ennahdha a estimé qu’il s’agit d’un précédent dangereux en contradiction avec la neutralité le rôle constitutionnel de la présidence de la République, qui représente le symbole de l’unité nationale et du prestige de l’État.

Le mouvement a mis en garde contre le danger de l’implication de l’institution de la présidence dans l’intention de porter atteinte à l’indépendance du pouvoir judiciaire en l’impliquant dans des tiraillements politiques de la part de personnes exploitant le sang des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi .

Le mouvement a appelé les différentes parties à tirer parti de la fin de la crise politique dans le pays au cours des derniers mois et à ne pas œuvrer à envenimer l’atmosphère dans le but de servir des objectifs politiques étriqués et contraires à l’intérêt national du pays.

Ennahdha a renouvelé son engagement en faveur du partenariat et de la coordination avec les diverses forces politiques et sociales du pays, à leur tête le président de la République.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*