Al-Ahly : Walid Azarou est finalement resté au Caire

Lire sur Kapitalis

Retenu par Patrice Carteron sur la liste des 22 joueurs publiée par Al-Ahly sur son site officiel, pour la finale-retour de la Ligue des champions, vendredi 9 novembre 2018, au stade de Radès, face l’Espérance sportive de Tunis (EST), Walid Azarou est finalement resté au Caire.

La délégation ahlaouie est arrivée aujourd’hui, mardi 6 novembre, à Tunis, mais sans l’attaquant marocain, qui a fait parler de lui par ses tricheries lors du match aller à Alexandrie et qui lui valurent une suspension de deux matchs par la Confédération africaine de football (CAF).

Renseignement pris, Mahmoud Al Khatib, président d’Al-Ahly, lui a interdit le voyage, à quelques heures de l’embarquement aujourd’hui en début de matinée.

La décision d’exclure Azarou du groupe pour Tunis est un rappel direct à Carteron, qui devait logiquement écarter son attaquant de la liste des convoqués, étant frappé d’une suspension.

Le président d’Al-Ahly a préféré laisser l’attaquant marocain au Caire, pour éviter toute susceptibilité.
Azarou est en effet au centre d’une grosse polémique depuis l’épisode où il a déchiré son maillot pour tromper l’arbitre algérien Mehdi Abid Charef afin d’obtenir un penalty, qu’il a fini par obtenir.

H. M.

Ligue des champions : Walid Azarou suspendu deux matches

Al-Ahly – Esperance de Tunis: Le hold-up parfait en images (vidéos)

 

L’article Al-Ahly : Walid Azarou est finalement resté au Caire est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*