Assassinats de Belaid et Brahmi : Pourquoi Abbou défend-t-il les islamistes ?

Lire sur Kapitalis

Ali Larayedh et Mohamed Abbou.

Selon Mohamed Abbou, ancien secrétaire général d’Attayar (Courant démocratique), il n’y a aucune preuve prouvant l’implication du mouvement Ennahdha dans l’assassinat des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi.

Lors de son passage à IFM aujourd’hui, lundi 5 novembre 2018, M. Abbou, avocat de son état et époux de la députée Samia Abbou, a indiqué que les documents présentés par le comité de défense des deux dirigeants de gauche ne prouvent pas que le mouvement islamiste a une organisation militaire secrète et qu’il est impliqué dans ces deux assassinats politiques.

«Les membres de ce comité, qui sont d’ailleurs mes amis, disent détenir d’autres documents inculpant Ennahdha. Lorsqu’ils les présenteront, nous ferons un commentaire sur cette affaire. Je considère que le mouvement Ennahdha est déjà une cellule secrète. Je ne pense pas qu’ils ont commis ces assassinats parce que tout simplement ils n’ont aucun intérêt à en tirer», a-t-il déclaré.

Notons que le bloc parlementaire Ennahdha s’est fermement opposé à l’audition des ministres de l’Intérieur (Hichem Fourati) et de la Justice (Ghazi Jeribi) à propos des révélations du comité de défense des martyrs sur cette affaire ayant fait couler beaucoup d’encre.

Reste à expliquer pourquoi M. Abbou prend-t-il tant de peine à défendre Ennahdha, comme si ce parti manquait d’avocats pour le défendre. Et, d’ailleurs, Ennahdha est au pouvoir et est membre du gouvernement Chahed, mais si ce dernier a droit aux foudres de M. et Mme Abbou, ces derniers veillent toujours à épargner de leurs critiques les dirigeants islamistes. Pourquoi ?

L’explication est simple : M. et Mme Abbou pensent à la présidentielle de 2019, à laquelle l’un ou l’autre se présenterait. Et dans le cas d’une candidature de l’un ou de l’autre, ils savent qu’ils ne disposent pas de suffisamment de voix pour l’emporter. Et dans ce cas, les voix des électeurs d’Ennahdha pourraient être très utiles. Ce que Mohamed Moncef Marzouki a fait, en 2014, les Abbou rêvent aujourd’hui de le faire.

Vous parlez de principes ? Ce sont de fieffés calculateurs et des opportunistes, comme les autres, et qui se foutent des intérêts du peuple comme de la dernière de leur chaussette.

E. B. A.

Un homme de l’ombre d’Ennahdha impliqué dans les affaires Belaid et Brahmi

Organisation secrète : Ennahdha s’oppose à l’audition de Fourati et Zbidi

L’article Assassinats de Belaid et Brahmi : Pourquoi Abbou défend-t-il les islamistes ? est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*