Béji Caïd Essebsi : Seul Dieu sait quand je quitterais la politique !

Lire sur Kapitalis

Le président de la république, Béji Caïd Essebsi, a affirmé qu’il quittera un jour la politique comme compte le faire la chancelière allemande, Angela Merkel. Mais seul Dieu sait quand cela se fera !

C’est ce qu’a déclaré le chef de l’Etat dans une interview accordée à la chaîne allemande Deutsche Welle (DW), mercredi 31 octobre 2018, tout en refusant de répondre à la question de la journaliste à propos de sa relation avec Rached Ghannouchi, le chef du mouvement islamiste Ennahdha, et s’il a confiance en lui, question qu’il a d’ailleurs qualifié de «bizarre».

«J’ai encore des relations avec le cheikh Rached Ghannouchi mais c’est seulement à sa demande», a-t-il répondu sur un ton sec, qui traduit une certaine irritation, signe que le chef nahdhaoui n’a plus vraiment sa confiance.

Le président Caïd Essebsi a, par ailleurs, indiqué qu’il est toujours convaincu par le choix de Youssef Chahed pour le  poste de chef du gouvernement et qu’il le considère aussi comme son fils, ajoutant : «Je ne l’ai pas choisi pour qu’il soit une marionnette entre les mains des autres. Je considère qu’il fait bien son travail. Certes, c’est moi qui a choisi Youssef Chahed mais c’est le parlement qui peut mettre fin à ses fonctions», a-t-il répondu, visiblement contrarié par le fait que celui qu’il a voulu utiliser, lui-même, comme marionnette, a finalement rompu les fils.

Sur un autre plan, le chef de l’Etat a qualifié l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi d’ignoble et l’a fermement condamné. Selon lui, cette affaire ne doit pas être un moyen pour porter atteinte à la stabilité de l’Arabie Saoudite. Ce qui équivaut, on l’a compris, à un permis de tuer… délivré au nom de la préservation des relations fraternelles entre Arabes.

 
A la fin de son interview, M. Caïd Essebsi a estimé qu’il peut mettre fin à sa carrière politique refusant de dire quand exactement il prendra cette décision. Car le jeune homme estime avoir encore de l’avenir…

E. B. A.

La réaction irresponsable du premier responsable des malheurs des Tunisiens

L’article Béji Caïd Essebsi : Seul Dieu sait quand je quitterais la politique ! est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*