La Bourse de Tunis et le reporting extra-financier sur la RSE

Lire sur Kapitalis

La Bourse de Tunis et la Fondation Konrad Adenauer organisent un débat sur : «Le Reporting extra-financier sur la RSE : une stratégie volontaire ou une obligation ?», le mercredi 7 novembre 2018 à la Bourse de Tunis, aux Berges du Lac II, à Tunis.

Le bon fonctionnement des marchés repose sur la consistance et la qualité de l’information – le plus souvent dominée par les résultats financiers, que les entreprises cotées mettent à la disposition des investisseurs qui l’examinent, la confrontent à leurs attentes et évaluent les risques.

L’objectif d’une information complète passe par la nécessité d’un reporting extra-financier qui contribue à réduire les effets des problèmes d’asymétrie de l’information et d’agence, bien que des écarts demeurent toujours entre ce qui est fourni et ce qui est attendu.

Les sociétés cotées publient toujours de manière contrainte, diverses informations financières et parfois de manière volontaire des informations extra financières. Faut-il requérir davantage d’informations extra financières? Faut-il contrôler cette information extra-financière?

La divulgation d’informations extra-financières devient une préoccupation des autorités. En Tunisie une loi votée en 2018 réglemente le cadre de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

Membre depuis 2015 de l’initiative Sustainable Stock Exchange (SSE) des Nations-Unies sur le développement durable, la Bourse de Tunis souhaite amener l’ensemble des entreprises cotées à intégrer les pratiques de la responsabilité sociétale dans leurs relations avec le marché, et en particulier avec les investisseurs.

Participent au débat, aux côtés de Bilel Sahnoun, directeur général de la Bourse de Tunis, et Holger Dix, représentant résident la Fondation Konrad Adenauer, Slim Feriani, ministre de l’Energie et des PME (dont la participation reste à confirmer), Leila Ouled Ali, députée à l’Assemblée des représentants du peuple, Ghofrane Ghada, consultant à Key Consulting, Amel Jrad, chargée de mission au cabinet du ministre de l’Environnement et des Collectivités locales, Elodie Feller, responsable aux Nations Unies chargée du programme d’investissement UNEP Finance Initiative, et Leila Abassi de la SFBT qui présentera un témoignage sur le reporting des activités RSE.

Source: communiqué.

L’article La Bourse de Tunis et le reporting extra-financier sur la RSE est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*