Nidaa Tounes : Ben Ahmed compare Caïd Essebsi à Gorbatchev

Lire sur Kapitalis

Hafedh Caïd Essebsi/Mustapha Ben Ahmed.

Selon Mustapha Ben Ahmed, député de la Coalition nationale, Hafedh Caïd Essebsi, président du comité politique de Nidaa Tounes, est actuellement assis sur une chaise vide.

Le président du bloc parlementaire de la Coalition nationale fait ici allusion au fait que le fils du président de la république, Béji Caïd Essebsi, n’a plus réellement de pouvoir et qu’il dirige un parti devenu une coquille vide, après la démission de la plupart de ses fondateurs et anciens dirigeants.

Le député a, dans ce contexte, comparé Hafedh Caïd Essebsi à Mikhaïl Gorbatchev, ancien président de l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), durant la dernière année de son règne, avant la chute du régime communiste, lorsque le pouvoir lui avait presque totalement échappé.

«C’est nous qui sommes en train de poursuivre la mise en oeuvre du projet initial de Nidaa. Certes, nous avons eu quelques difficultés, mais nous avons fini par nous rassembler à nouveau pour continuer ensemble notre chemin», a-t-il déclaré lors de son passage à Attessia TV, hier soir, lundi 22 octobre 2018, faisant ici allusion au regroupement de plusieurs dissidents de Nidaa Tounes au sein du bloc Coalition nationale, tels Zohra Driss, Walid Jalled, Sahbi Ben Fredj, Sabrine Goubantini et autres Moncef Sellami.

Par ailleurs, M. Ben Ahmed a indiqué qu’en 2015, lui et d’autres dirigeants de Nidaa Tounes, avaient été chassés du parti suite à une manœuvre orchestrée par Hafedh Caïd Essebsi, Ridha Belhaj et d’autres nidaïstes, qui les ont violentés au cours d’une réunion à Hammamet et les ont empêchés de participer à un meeting à Djerba.

«Nous avons été attaqués par des bâtons et des pierres. C’est pourquoi nous avons décidé de quitter le parti et de poursuivre le projet initial par d’autres moyens. (…) Lorsque Sofiene Toubal, Raouf Khammassi et Ons Hattab n’ont pas réussi à recueillir assez de voix pour présider le bureau politique de Nidaa, en mars 2015, Hafedh Caïd Essebsi a pris la décision de nommer Mohamed Ennaceur à ce poste. Et il a tout fait pour que ce bureau politique ne puisse pas fonctionner. Nous avons été chassés du parti par la force», a-t-il rappelé.

E. B. A.

Ben Ahmed : «Belhaj est jusqu’au cou dans le marécage de Caïd Essebsi»

Ben Ahmed : Vingt députés de Nidaa rejoindront la Coalition nationale

L’article Nidaa Tounes : Ben Ahmed compare Caïd Essebsi à Gorbatchev est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*