Affaires Belaïd et Brahmi : Plainte contre Ennahdha auprès du tribunal militaire

Lire sur Kapitalis

Le comité de défense de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, assassinés par des extrémistes religieux en 2013, a déposé plainte hier, lundi 22 octobre 2018, auprès du tribunal militaire, contre le parti islamiste Ennahdha.

Le comité accuse Ennahdha d’avoir commandité les assassinats des deux figures de l’opposition, et d’avoir crée une organisation secrète en lien avec des services secrets étrangers et des groupes terroristes, dont la gestion était confiée à l’ancien militaire impliqué dans le complot de Barraket Essahel (1991) Mustapha Khedher. Ce dernier, proches des principaux dirigeants islamistes, aurait aussi espionné, dans le cadre de sa mission, des journalistes, des politiciens, des cadres sécuritaires et des juges.

Suite à ces accusations, révélées par le comité de défense et le Front populaire, lors d’une conférence le 2 octobre courant, le ministère public a ouvert une enquête et le pôle judiciaire antiterroriste s’est saisi de l’affaire.

Le comité, qui ne fait plus confiance à la justice civile, a cependant tenu à saisir le tribunal militaire de cette affaire et les avocats ont déposé la plainte au tribunal militaire permanent de 1ère instance de Tunis, avec, à l’appui, un dossier qui contiendrait des preuves irréfutables des accusations, selon le comité de défense.

Cependant, le procureur de la république a refusé d’enregistrer la plainte, estimant que le dossier ne relève pas de la compétence juridictionnelle du tribunal militaire. Ce qui a été formellement démenti par les avocats de Belaïd et Brahmi.

Ces derniers ont alors observé un rassemblement devant le tribunal et ont été soutenus par l’Ordre national des avocats tunisiens, des députés et des activistes de la société civile, estimant que leur démarche n’est pas contraire à la loi et que le procureur ne peut refuser d’enregistrer la plainte.

Ils ont finalement eu gain de cause, et une plainte a été enregistrée contre l’organisation secrète d’Ennahdha.

Notons que le parti de Rached Ghannouchi avait indiqué, le 3 octobre, qu’il portera plainte contre le Front populaire et le comité de défense des deux martyrs, qu’il accuse de diffamation. Mais aucune plainte n’a été déposée à ce jour…

Y. N.

Un homme de l’ombre d’Ennahdha impliqué dans les affaires Belaid et Brahmi

Affaire Mustapha Khedher : Le ministère public ouvre une enquête

L’article Affaires Belaïd et Brahmi : Plainte contre Ennahdha auprès du tribunal militaire est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*